Thématiques

Institutions et pouvoirs locaux

De la coopération culturelle à la culture de la coopération : une étude sur les relations intercommunalités-départements

L’AdCF s’est associée à un projet d’étude-action consacrée aux coopérations entre départements et intercommunalités en matière culturelle. Ce travail original porté par la Fédération Arts vivants et départements, a été soutenu par l’ADF, l’AdCF, le ministère de la Culture et le concours de l’ANCT.

Le laboratoire LUCAS a piloté la recherche-action consacrée aux coopérations culturelles, sous l’autorité de la FAVD et avec le concours d’universitaires, avec des conseils départementaux et des intercommunalités volontaires. Il a rendu public son rapport d’étude en mai 2021.

 

État des lieux

Près de 90 % des départements enquêtés développent leurs politiques culturelles en coopération avec les intercommunalités. Il en résulte que les départements se positionnent en tant que « lieux ressources », « développeurs » et « facilitateurs », au moment où les intercommunalités gagnent en autonomie et en expertise culturelle.

Des « tiers acteurs » se révèlent également, grâce à des missions d’accompagnement et de coordination assurées par des agences culturelles, des bibliothèques départementales (Nièvre, Finistère), des tiers-lieux culturels, des établissements publics de coopération culturelle ou des SCIC culturelles. Des schémas départementaux, des plans locaux, des conventions partenariales, des contrats territoriaux et des projets culturels de territoire témoignent d’un processus de décloisonnement entre collectivités, entre les divers registres de l’action culturelle et les différents secteurs de la culture, du social, de l’éducation, voire de l’économie et de l’environnement.

Les auteurs de l’étude regrettent au demeurant que les acteurs culturels, les artistes et la société civile restent encore trop à la marge de l’action publique et peinent à jouer un rôle dans la « fabrique culturelle » des territoires. Aux dires de l’étude, les coopérations culturelles n’influencent pas encore très significativement l’approche traditionnelle qui privilégie la logique de l’offre culturelle et un modèle de gouvernance plutôt vertical et descendant.

À la suite d’un premier état des lieux national, quatre sites en « open labs » ont été déployés en 2021 dans les départements de la Nièvre, de la Haute-Loire, du Val-d’Oise et du Haut-Rhin. L’objectif de ces laboratoires ouverts était de co-construire avec les acteurs culturels et associatifs, les agents publics, les élus, mais aussi les citoyens, des outils, des méthodes et des pistes d’actions inédites et utiles au déploiement d’une culture de la coopération dans les territoires.

 

Les 8 piliers d’une culture de la coopération

Les recherches du LUCAS et les investigations conduites au sein des « open labs » ont permis d’identifier huit piliers essentiels à la construction d’une culture de la coopération :

  1. Une extension du cadre de coopération, dans lequel les partenaires sont placés sur un pied d’égalité ;
  2. Une ingénierie coopérative fondée sur de nouveaux savoirs professionnels en lien avec des compétences de facilitation, d’animation, de médiation et de participation citoyenne ;
  3. Une action culturelle qui s’interroge sur les transformations de nos sociétés et se déploie dans la diversité des espaces de vie de la cité, bien au-delà des institutions culturelles ;
  4. La mise en place de nouvelles méthodes et de nouvelles règles de gouvernance : faire avec, sans imposer de cadre contraint ou de programme défini dans une logique descendante ;
  5. La reconnaissance des tiers-acteurs dans leurs fonctions d’intermédiation, de régulation, d'expérimentation et de création de nouveaux imaginaires ;
  6. Un nouveau récit pour réinterroger la place de la culture et des arts dans la société ;
  7. De nouvelles méthodes d’évaluation des projets culturels permettant d’intégrer les parties prenantes et les usagers dans les protocoles d’évaluation, mais aussi de réinterroger les critères de sélection des projets ;
  8. Un engagement politique quotidien pour faire évoluer les méthodes de coopération ;

 

 Lire le rapport

 Lire la synthèse du rapport

 

Contacts AdCF : Montaine Blonsard (m.blonsard@adcf.asso.fr) et Sébastien Bayette (s.bayette@adcf.asso.fr)

Partager
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger

Dernières
Actualités