Thématiques

Retours d’expérience

Tourisme : la communauté de communes du Massif du Sancy mise sur l’adaptabilité et la solidarité

Les acteurs touristiques du Massif du Sancy, en Auvergne, renforcent leur capacité d’adaptation collective pour répondre positivement à la forte demande provoquée par la crise sanitaire. Opérations communes, développement de l’offre de produits locaux et actions en faveur de la protection de l’environnement sont au cœur de la démarche des acteurs du territoire.

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, deuxième destination touristique française en 2019, l’impact des mesures sanitaires a été particulièrement important pour toutes les destinations. Construite autour de son offre touristique en 2003, la communauté de communes du Massif du Sancy (9 869 habitants, 20 communes) mène un travail collectif très intense pour développer et adapter le tourisme local.

La fréquentation touristique du Sancy a connu une très forte augmentation en 2020. « Habituellement, nous avons deux semaines très fortes au mois d’août. L’été dernier, ce fut cinq semaines », relate Luc Stelly, directeur de l’office du tourisme du Sancy. Cette hausse de la fréquentation s’est répétée aux vacances de Noël puis en février et est également anticipée pour l’été prochain. Toutefois, Luc Stelly rappelle qu’il ne faut pas négliger la perte économique liée aux fermetures administratives des établissements : les restaurants, les hôtels, les musées ou encore les équipements sportifs sont grandement affectés par les mesures sanitaires.

Dans un environnement incertain, l’enjeu est de renforcer la capacité d’adaptation des acteurs touristiques locaux à une demande volatile et plus spontanée. En effet, Luc Stelly indique que « les réservations sont effectuées à la toute dernière minute, du jour au lendemain ». Alors que les variations météorologiques ont toujours imposé des ajustements de l’offre d’activités hivernales ou estivales, l’année 2020 a permis de développer un « réflexe d’adaptation » dans le Massif du Sancy.

Par ailleurs, la crise a accéléré la solidarité et le travail en commun, piliers de l’offre touristique locale. L’office du tourisme du Sancy et l’ensemble des acteurs touristiques ont notamment lancé cet hiver l’opération « Le Sancy La Grande Ouverture ». L’objectif était de multiplier par deux ou trois l’offre d’activités de loisirs disponibles, comme par exemple les parcours en raquettes. Cette opération a été reçue très positivement, à la fois par les acteurs locaux et les clients. « Il y a eu un vrai engouement pour la découverte du territoire et nous avons pu capter une nouvelle clientèle », explique le directeur de l’office du tourisme.

La saison estivale se prépare dans cette même dynamique, avec une communication très positive tout en réfléchissant aux points d’amélioration. « Il faut garder notre niveau de qualité d’accueil même s’il y a moins de monde », rappelle Luc Stelly. En particulier, une forte demande de produits locaux a conduit à la création d’un marquage « origine Sancy » garantissant la fabrication locale des produits. Conserver l’équilibre environnemental en amplifiant l’utilisation des énergies renouvelables et en préservant la biodiversité représente également un enjeu clé pour les prestataires touristiques du Massif du Sancy.

Luc Stelly s’interroge toutefois sur les suites de la crise sanitaire. La diminution des aides financières pourrait en effet provoquer une baisse de l’offre. « L’offre touristique est collective sur un territoire. Tout le monde est co-responsable de la qualité. Il ne faut pas mettre en péril cet équilibre. »

 

Contact adcf : Iris Cottu, i.cottu@adcf.asso.fr

 

 

Partager
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger

Dernières
Actualités
Dernières
Publications
Dernières
Positions