Thématiques

Retours d’expérience

Montpellier Méditerranée renforce son partenariat avec Pôle emploi

En début d’année, Montpellier Méditerranée Métropole et Pôle emploi Hérault ont signé une nouvelle convention. Objectif : renforcer leur partenariat et leurs actions communes au service de l'emploi, en n’hésitant pas à faire du sur-mesure.

En 2020, le territoire de Montpellier Méditerranée Métropole a perdu 2 700 emplois en raison de la crise sanitaire et économique. « Même si nous ne sommes pas les plus mal lotis, le contexte actuel difficile impose de renforcer nos partenariats, en particulier sur l’emploi, et de mieux coconstruire les politiques publiques » estime Hind Emad, vice-présidente déléguée au développement économique et numérique de Montpellier Méditerranée Métropole (M3M) qui se veut offensive pour expliquer la nouvelle convention de partenariat signée avec Pôle emploi Hérault le 6 janvier dernier. « Même si notre coopération était déjà très bonne, l’objectif est d’aller plus loin. Il faut réussir à rassembler et embarquer tous les acteurs, publics et privés, pour créer une réelle dynamique en faveur d’un emploi durable ».

En pratique, la convention vise trois objectifs dont tout d’abord le soutien au développement des entreprises déjà présentes et à l’implantation de nouvelles. Pôle emploi va intensifier ses relations avec elles, afin d’être au plus près de leurs besoins de recrutement. Par ailleurs, il s’agit de rapprocher l’offre et la demande d’emplois via le partage et l’analyse de données mais aussi d’agir davantage pour les personnes éloignées de l’emploi.

 

Accompagnement en amont des entreprises

Pépinières et hôtels d’entreprises, ateliers-relais, parcs d’activités… la métropole dispose déjà d’une offre complète pour répondre aux attentes des entrepreneurs et leur propose un guichet unique. Le partenariat avec Pôle emploi va plus loin avec un accompagnement sur-mesure des entreprises avant même leur implantation pour étudier leurs besoins en recrutement en s’appuyant sur le potentiel disponible localement. Les diagnostics effectués permettent d’anticiper rapidement les formations nécessaires pour s’adapter aux emplois à venir. « Cette démarche vise à attirer davantage de nouvelles entreprises avec de nouveaux emplois à la clé », souligne Hind Emad. Les entreprises déjà implantées pourront elles aussi compter davantage sur Pôle emploi pour répondre à leurs besoins en recrutement. « Les acteurs économiques manquent aujourd’hui de visibilité, c’est donc à nous de leur en donner », estime l’élue.

Autre axe important de la convention : l’insertion des personnes éloignées de l’emploi par le biais de la commande publique. Les actions déjà menées se voient renforcées avec un effort porté sur le numérique. « Nous voulons accélérer sur cet enjeu pour faire face aux conséquences de la pandémie sur ce public », insiste Hind Emad. La plateforme collaborative clause sociale, pilotée par M3M, est un dispositif d’appui aux maîtres d’ouvrage, incluant dans les marchés des clauses d’insertion sociale. Il s’agit de marchés de travaux et de services menés par les entreprises pour le compte de la collectivité et des maîtres d’ouvrage partenaires.

 

Partage de données

Pour rapprocher l’offre et la demande d’emplois, le partenariat avec Pôle emploi s’appuie aussi sur le partage de données statistiques et des différentes études réalisées sur l’emploi. De plus, Pôle emploi met à disposition du site internet de la métropole ses données sur le marché de l’emploi, les événements locaux et, surtout, les offres d’emploi. Opérationnel début avril, ce nouveau service facilitera l’accès aux offres d’emplois et permettra également de valoriser les entreprises qui recrutent. Covid oblige, l’édition 2021 des Rencontres pour l’emploi, organisées par la métropole du 9 au 22 janvier, était totalement digitalisée. La plateforme « salon en ligne » de Pôle emploi s’est transformée en un véritable forum de recrutement avec 600 offres disponibles et des webconférences. Une solution innovante ayant fait gagner du temps aux recruteurs et aux candidats, en visio ou au téléphone. La bataille pour l’emploi est plus que jamais une course contre la montre.

 

Contact AdCF : Sébastien Bayette

 

Retrouvez cette initiative et les retours d'expériences des intercommunalités dans le mensuel Intercommunalités, dans la rubrique retours d'expérience de notre site et désormais sur la page Facebook des intercommunalités de France

Partager
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger

Dernières
Actualités
Dernières
Publications
Dernières
Positions