Thématiques

Institutions et pouvoirs locaux

Jeunesse : deux dispositifs pour faciliter l’engagement citoyen

L’expérimentation « Jeunes engagés de la ruralité » et la promotion 2021 du service national universel offriront aux jeunes la possibilité de s’engager dans la société et une opportunité pour les collectivités locales et les acteurs locaux de les accompagner. Présentation.

L’expérimentation « Jeunes engagés de la ruralité » lancée dans quinze départements

La période actuelle et les impacts de la crise de la Covid mettent en lumière des situations de grande fragilité, d’isolement et de précarité vécues par beaucoup de jeunes. Ce contexte rend indispensable l’action de tous les acteurs impliqués dans les politiques jeunesse, en premier lieu celles des collectivités locales. Pour l’intercommunalité, et notamment dans les territoires ruraux, il s’agit de sa capacité à construire des projets transversaux, pour un accompagnement global des jeunes, leur épanouissement, leur intégration sociale et leur entrée dans la formation ou l’emploi.

Le service civique est l’un des outils à disposition, mais requiert un investissement minimum de la part de la collectivité, pour trouver les bonnes missions, les bonnes structures d’accueil, atteindre et convaincre les jeunes.

Pour en faciliter le développement, l’Agence du service civique lance l’expérimentation « Jeunes engagés de la ruralité » qui a pour objectif d’appuyer, dans quinze départements, le développement de l’accueil de volontaires engagés en Service Civique en zone rurale, au sein de collectivités territoriales et établissements rattachés.

Les départements concernés par cette expérimentation sont les suivants : Aveyron, Cher, Eure, Finistère, Haute-Corse, Haute-Loire, Hautes-Alpes, Haute-Vienne, Landes, Loire-Atlantique, Saône-et-Loire, Seine-et-Marne, Somme, Vosges, La Réunion.

Sélectionnées à la suite de leur candidature à un appel à manifestation d’intérêt, les intercommunalités retenues bénéficieront d’une prise en charge financière par l’État afin de les aider à construire leur projet et le mettre en œuvre. En parallèle, les structures bénéficieront de l’accompagnement des référents territoriaux du Service Civique pendant le déroulement de l’appel à manifestation d’intérêt et, au même titre que tous les organismes agréés, pendant la durée des agréments.

L’objectif principal est d’accompagner le développement du projet jusqu’à l’étape du dépôt d’une demande d’agrément auprès des services déconcentrés de l’État et l’accueil d’un nombre significatif de volontaires d’ici la fin de l’année 2021.

Plus d’informations sur l’appel à manifestation d’intérêt ouvert jusqu’au 5 mars 2021 inclus :

 

Le service national universel, promotion 2021

Le service national universel (SNU) comportera cette année un séjour de cohésion de deux semaines et une mission d’intérêt général (MIG) de 84 heures dans l’année qui suit le séjour. Chaque jeune pourra ensuite poursuivre son engagement au sein de dispositifs existants s’il le souhaite (jeunes sapeurs-pompiers, cadets de la Gendarmerie, Service Civique, bénévolat associatif…).

La promotion 2021 du SNU s’adresse aux jeunes Français âgés de 15 à 17 ans qui souhaitent se porter volontaires. Le séjour de cohésion aura lieu du 21 juin au 2 juillet 2021. Pour la première fois, au moins un séjour sera organisé dans chaque département. Il concernera 25 000 jeunes qui vivront un moment de cohésion en internat, week-end compris, en dehors de leur département de résidence.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 20 avril à l’adresse www.snu.gouv.fr

Tous les frais inhérents à la mise en œuvre du séjour de cohésion sont pris en charge par l’État : transport, alimentation, activités, tenue...

Le Gouvernement met à disposition plusieurs supports de communication (affiches, dépliants, vidéos, supports de présentation en réunion et témoignages de jeunes ayant déjà effectué leur SNU, notamment).

Avec notamment, un dépliant « 4 pages » avec l’essentiel des informations et une vidéo d’une dizaine de minutes qui répond à la plupart des questions que les jeunes et leurs parents ou représentants légaux peuvent se poser en vue d’une participation au SNU.

 

Contact AdCF : Romain Briot - r.briot@adcf.asso.fr

Partager
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger

Dernières
Actualités