Thématiques

Santé et action sociale

Rechercher
dans le site

Retour d’expérience : le contrat local de santé de Mayenne communauté

Mayenne communauté a signé un deuxième contrat local de santé (CLS) avec l’Agence régionale de santé des Pays de la Loire. Le CLS couvre 33 communes pour 39 000 habitants. Il se distingue notamment par ses volets sur l’accès aux soins, la prévention et la santé mentale.

La Mayenne a le triste privilège d’être le troisième département de France pour la désertification médicale, mais Mayenne communauté en perd moins que d’autres territoires limitrophes et parvient en partie à compenser en attirant de jeunes médecins. Notre réflexion sur le sujet a véritablement démarré en 2007, suite aux départs en retraite de plusieurs médecins libéraux de la ville de Mayenne. Ceux qui restaient se sont inquiétés et nous ont sollicités » se souvient Hubert Moll, vice- président de la communauté en charge des Politiques de santé. Leur demande principale ? Que l’intercommunalité les accompagne pour définir un projet de santé territorial avec l’idée de travailler ensemble sur un même lieu. Le centre de santé mis en service en 2018 regroupe aujourd’hui une quarantaine de professionnels : médecins généralistes, infirmiers, sage-femme, podologues, diététicienne, radiologues, dermatologues, psychiatre… Plusieurs spécialistes qui exercent à Laval se partagent des créneaux de consultation au sein d’un cabinet de consultations avancées. Se rapprocher géographiquement des patients leur permet de favoriser l’accès à un diagnostic précoce et organiser la suite de la prise en charge. La Caisse primaire d’assurance maladie, la Maison départe- mentale de l’autonomie et le Laboratoire d’analyses médicales sont installés dans le même bâtiment. Les patients ont également à leur disposition un pôle Pharmacie à proximité du centre, avec trois pharmaciens sur place et trois autres en ville, à Mayenne.

 

Articulation médecine de ville-hôpital

Au-delà de cet équipement, c’est toute l’organisation des soins qui a été revue pour une meilleure articulation entre médecine de ville et hôpital. « J’ai toujours défendu la nécessité d’un CLS qui associe tous les libéraux, mais aussi l’hôpital, l’ARS et la communauté de communes pour le soutien et l’animation de la démarche. Médecine de ville et hôpital ne vont pas l’un sans l’autre. Désormais, les médecins libéraux prennent en charge certaines urgences qui se faisaient avant à l’hôpital. Des internes qui ont effectué un premier stage chez un libéral enchaînent avec un deuxième à l’hôpital et quelques-uns de ces jeunes médecins s’installent après leur formation. » Outre les professionnels déjà présents, qu’il faut soulager, se pose en effet le défi de l’accueil de nouveaux praticiens. « Nous logeons les internes qui sont en période de stage. Tous les médecins libéraux regroupés au sein du pôle santé accueillent des jeunes en stages. Donner aux nouveaux médecins un peu d’argent ne suffit pas à les faire venir ; la nouvelle organisation et la télémédecine sont plus déterminantes car elles améliorent les conditions d’exercice et les inscrivent dans un projet collectif. »

Le même type d’organisation basé sur la mise en réseau des professionnels a été instaurée dans le domaine de la santé mentale entre les psychiatres de l’Hôpital et le secteur libéral.

Le lien entre médical et social est un autre axe complémentaire : « On ne peut pas seulement être dans une approche curative. Nous avons mis en œuvre une politique d’action sociale d’intérêt communautaire même si, pour l’instant, la compétence n’a pas été transférée. Avec le plan “Bien vieillir”, le parcours de soins de la personne âgée fait intervenir l’hôpital, le secteur libéral, et le CCAS qui gère le maintien à domicile. Tous disposent d’un outil informatique commun et travaillent ensemble pour renforcer les dispositifs de soins à domicile ».

Les habitants sont également concernés par ces évolutions. « C’est le premier axe de notre CLS : associer les usagers et les sensibiliser aux changements de pratiques qu’implique la nouvelle organisation des soins. »

 

Partager
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger

Dernières
Actualités