Thématiques

Finances et fiscalité

Rechercher
dans le site

Un séminaire national à Roanne sur les impacts territoriaux de l’Enseignement supérieur et de la recherche

Les associations de collectivités impliquées dans ce qui est appelé le « bloc local-ESR » (AdCF, Villes de France, France Urbaine, FNAU et AVUF) et l’agglomération de Roanne proposent à leurs adhérents et partenaires de participer à un séminaire national sur les mesures des impacts socio-économiques de l’enseignement supérieur et de la recherche dans les territoires. Les investissements liés à l’enseignement supérieur et à la recherche sur les territoires tiennent-ils leurs promesses ? Cet événement est réalisé en partenariat avec la conférence des présidents d’universités (CPU) et avec le soutien de la Banque des Territoires.

Ce séminaire se déroulera l’après-midi du 6 juin et le matin du 7 juin à Roanne. Réservez-votre date.
 
Au côté de l’Etat, qui dispose de la compétence générale d’organisation de notre système d’ESR, les régions, les agglomérations, parfois les départements, sont aussi des acteurs qui investissent des sommes souvent conséquentes dans la politique publique de l’enseignement supérieur.

De leur côté les établissements d’enseignement supérieur (EESR), les centres de recherche, font des choix stratégiques liés, notamment, à leur situation géographique et aux acteurs socio-économiques qui les entourent. Ces stratégies prévoient souvent le développement ou le maintien de sites d’enseignement et de recherche malgré des coûts de fonctionnement parfois importants.
Les raisons de ces choix sont largement connues : faciliter l’accès à la formation supérieure au plus près des citoyens, servir de tête de pont de l’innovation, facteur d’attractivité et de dynamique pour un territoire. Des considérations qui, bien au-delà des missions « strictement légales » des EESR, révèlent que ces établissements sont des acteurs pluri-dimensionnels du développement des territoires qui les accueillent.

Comment tous ces acteurs peuvent-ils être sûrs que les choix qu’ils font atteignent bien les objectifs qu’ils s’étaient fixés ? La mesure de l’impact de l’enseignement supérieur et de la recherche sur les territoires devient dans ce contexte une tâche essentielle. Se doter d’objectifs clairs et partagés, identifier des critères pertinents et exhaustifs, observer de près cette politique une fois qu’elle a produit ses premiers effets, sont autant de jalons qu’il convient de planter les uns après les autres, et qui tous sont hautement individualisés en fonction du territoire dont ils décrivent le pourtour.

 Contact : Erwan Le Bot e.lebot@adcf.asso.fr
 

Partager
En savoir plus

Dernières
Actualités