Thématiques

Développement économique

Rechercher
dans le site

Entreprises : la dynamique des tissus d'établissements à l'échelle des intercommunalités

En accès libre : le premier numéro de la nouvelle édition "Les Notes de l'AdCF". Découvrez le poids des différentes tailles d’établissements à l'échelle des 1260 intercommunalités et les évolutions du stock d’établissements entre 2008 et 2015. Ce type d'analyse permet de nourrir les réflexions stratégiques des décideurs intercommunaux sur l'orientation de l'offre économique de la collectivité et de son territoire, entre développements endogène et exogène.

Le premier numéro de sa nouvelle collection "Les Notes de l'AdCF", réalisé avec le concours d'OPCONSEIL, est consacré aux évolutions des tissus d’établissements intervenues à l’échelle des intercommunalités (dans leurs nouveaux périmètres de 2017). La notion d’entreprise étant devenue complexe à appréhender avec les découpages juridiques des groupes, l’AdCF a privilégié une analyse à travers les établissements répertoriés. Observant les dynamiques depuis la « grande récession » de 2008, la note met en évidence la forte « miniaturisation » des établissements, avec la prolifération des micro-établissements, qui constituent de loin le nombre d’entités prépondérant.

Dynamisées par les réformes facilitant l’auto-entrepreneuriat, les créations d’établissements ont été très soutenues depuis 2008 (+41,6%) mais cela masque la réduction de l’emploi dans les très grands établissements (plus de 5000 salariés) qui tendent à disparaître du paysage. Entre 2008 et 2015, toutes les intercommunalités ont vu leur « parc » d’établissements s’accroître mais dans des proportions très inégales. Les fortes croissances sont concentrées sur les régions littorales (façades atlantique et méditerranéenne, Ile-de-France, aire toulousaine, sillon lorrain, Alsace, métropole lyonnaise…).

La note nous apprend que nombre d’intercommunalités (39,9%) ne disposent d’aucun établissement de plus de 250 salariés.

Cette cartographie des établissements, en fonction de leur taille, met en exergue la difficulté des entreprises françaises à croître et à franchir des seuils.

Les cartes proposées dans la note font surgir une coupure nord-sud marquée ; la France septentrionale accueillant davantage de grands établissements que le Midi.

Disponible à partir du 15 mai : La concentration de l’emploi dans les établissements à l’échelle des intercommunalités, Les Notes de l'AdCF, N°2

Note publiée avec le soutien de la Banque des Territoires

 

 

 

Partager
En savoir plus