Thématiques

Développement économique

Rechercher
dans le site

Tours, Valenciennes, Dijon, Brive et Vannes… cinq séminaires pour étudier les facteurs locaux de la croissance

Le programme d’étude de l’AdCF et de l’Institut CDC pour la Recherche sur les écosystèmes locaux de la croissance s’est poursuivi en 2015 avec les investigations conduites par les économistes Denis Carré et Nadine Levratto (Economix) à l’échelle de cinq bassins d’emploi : Tours, Valenciennes, Dijon, Brive et Vannes. Objectif : comprendre comment des éléments organisationnels, stratégiques et prospectifs interviennent comme facilitateurs de l’activité des entreprises et améliorent les performances locales en termes de création d’emplois. Présentation de la démarche avant la parution d’un deuxième rapport d’étude prévue pour mars 2016.

Après la publication en 2013 de leur étude « Les entreprises du secteur compétitif dans les territoires. Les déterminants de la croissance », Nadine Levratto et Denis Carré, économistes-chercheurs au sein du laboratoire Economix (Université Paris Ouest Nanterre La Défense, CNRS) achèvent actuellement la deuxième phase du programme d’études confié par l'AdCF et l'Institut Caisse des Dépôts pour la Recherche fin 2014.

A la demande de l’AdCF et de la Caisse des Dépôts, les économistes avaient précédemment réalisé entre 2011 et 2013 une recherche inédite sur le parc des entreprises françaises du « secteur compétitif ». Ces entreprises sont situées à la fois dans l’industrie mais aussi, et de plus en plus, dans les services aux entreprises.
Outre l’analyse du déploiement territorial de ce tissu d’entreprises (plus de 100 000 établissements au total regroupant 2,5 millions d’emploi), de sa dynamique de croissance et de son degré de concentration au sein des groupes, les deux chercheurs ont proposé une grille particulière d’analyse des économies locales, en distinguant « l’effet sectoriel », produit de la spécialisation des territoires (portefeuille d’activités), de « l’effet local », traduisant une dynamique propre au territoire.


Observer à l’échelle du bassin d’emploi

Afin d’approfondir l’analyse, des investigations qualitatives ont été conduites en 2015 par les économistes Nadine Levratto et Denis Carré dans 6 bassins d’emploi pour identifier les composants de « l'effet local » permettant à ces territoires de connaître des trajectoires différentes de celles qui étaient attendues en termes de création d’emploi (écarts à la moyenne nationale observés compte tenu de la composition de leur portefeuille d’activité). Comme lors de la première phase du programme d’étude, l’échelle territoriale d’analyse qui a été retenue est celle de la zone d’emploi INSEE.

Cinq de ces études de cas ont fait l’objet de séminaires, à Tours, Dijon, Valenciennes, Brive et Vannes. Une étude de cas spécifique est également prévue à l’échelle de la zone d’emploi d’Alençon. Ces réunions d’acteurs clefs du territoire, associant les communautés d’agglomération et urbaines concernées et leurs partenaires, visaient à mettre en relief les spécificités locales, les stratégies de développement et les particularités de l’action publique susceptibles d’expliquer les bonnes performances de ces zones d’emploi (dans quatre des six territoires observés). Les trois premiers séminaires ont été accueillis au printemps au sein des Universités de Tours, de Bourgogne et de Valenciennes. Les investigations se sont poursuivies à la rentrée avec l’organisation du séminaire de Brive, accueillie à la CCI et celui de Vannes, le 20 octobre dernier.

Organisées en coopération avec les Directions régionales de la Caisse des Dépôts (Centre, Bourgogne, Bretagne, Nord-Pas-de-Calais, Limousin), ces journées d’études ont permis de réunir les acteurs clefs des territoires étudiés. La dernière réunion de Vannes du 20 octobre, accueillie au siège de la communauté d’agglomération par Jean Lutrot, vice-président de Vannes Agglo en charge du développement économique, et Loïc Rolland, directeur régional Bretagne de la Caisse des Dépôts, a réuni l’agence de développement et la technopôle de Vannes (VIPE), des réseaux d’entreprises, des représentants d’organismes consulaires (CCI), les réseaux d’accompagnement des entrepreneurs (plateforme d’initiatives locales, BGE), des universitaires impliqués dans des projets collaboratifs et des développeurs économiques de Vannes Agglo, du conseil départemental du Morbihan et de la région Bretagne.


Objectifs et enjeux de la démarche pour comprendre les facteurs locaux de la croissance

A partir d’une grille d’analyse construite en liaison avec l’Institut CDC pour la Recherche et l’AdCF, ces séminaires étaient organisés en trois séquences :
• une première séquence dédiée au capital social et aux coopérations (aspects comportementaux) ;
• une deuxième séquence consacrée aux actions économiques locales et aux politiques publiques d’attractivité
• une troisième séquence portant sur les « aménités » (environnement et équipements collectifs, services supports aux entreprises et à leurs salariés).

A chaque fois, l’objectif était de comprendre les déterminants de la croissance de l’emploi des entreprises en plaçant la focale sur les facteurs locaux et dans le but de compléter « la boîte à outil » des acteurs publics et privés.

Les trois enjeux principaux de ces rencontres étaient de mesurer l’influence du « climat local » sur les trajectoires de développement des entreprises, de souligner la pluralité des formes de modèles de croissance à l’échelle locale et de considérer le rôle de la cohérence entre les caractéristiques de l’écosystème et celles des établissements.

Les échanges entre acteurs ont permis aux économistes de décrypter les fondements des écosystèmes entrepreneuriaux. Ont été ainsi mises à jour des caractéristiques et des conditions locales intervenants dans la détermination de la trajectoire de croissance des établissements. Pour Nadine Levratto et Denis Carré, elles résultent de la « rencontre » entre des formes d’organisation de la production et le territoire dans lequel elles s’enracinent. L’une des missions des politiques publiques locales peut alors consister à favoriser l’appariement harmonieux entre ces deux niveaux.


Repérer ce qui fait système

A partir d’entretiens d’acteurs préalables, l’équipe d’Economix cherchait à répondre à plusieurs questions lors de ces cinq journées d’études :

• Facteurs de production
- Quels sont les liens entre les différents blocs identifiés des systèmes productifs locaux?
- Existe-t-il des organisations interprofessionnelles?
- Existe-t-il des actifs, des acteurs et des institutions spécifiques?

• Dimensions spatiales et organisationnelles
- Y a-t-il eu des évènements particuliers à l’origine de plans d’action ou de décisions économiques structurantes?
- Quels modes de fonctionnement des collectifs de production (réseaux et grappes d'entreprises, associations de parcs d'activité, etc.)
- La crise de 2008 a t-elle été l’occasion de changements majeurs?

• Capital humain et social
- Quelles sont les pratiques de travail des acteurs en matière de soutien à l’économie?
- Comment s’organise la formation des salariés du territoire?


Publication du rapport de recherche en juillet 2016

Renouvellement de l’entrepreneuriat, mobilisation de l’épargne, aptitudes à l’innovation, intensité des coopérations inter-entreprises, qualité des interfaces entreprises/universités, efficacité des services supports des collectivités locales et plus globalement bonne gouvernance territoriale sont autant de facteurs clés de cet effet local, multiples et pouvant se combiner différemment d’un espace à l’autre. Ils constituent néanmoins ces « déterminants locaux de la croissance » sur lesquels il sera capital d’agir dans les prochaines années. Telles étaient les hypothèses de départ posées par l’AdCF et l’Institut Caisse des Dépôts pour la Recherche avec les économistes.

La publication du rapport de recherche de Denis Carré et Nadine Levratto en juillet 2016 permet d’apporter des éléments de réponse. 

  Télécharger le rapport sur le site de l'Institut CDC pour la Recherche


Retrouver les résultats de la première phase de l’étude (2013)
 

Ci-dessous, en téléchargement : l'étude publiée en juin 2013 suite au rapport d'études préparé par Nadine Levratto et Denis Carré pour l'AdCF et l'Institut CDC pour la recherche et le dossier paru dans le mensuel de l'AdCF en avril 2013 :
 
 
 
 
Développement économique territorial : un programme de travail soutenu
 

A titre complémentaire, l’AdCF publiera fin 2015 un document consacré à l’organisation des bassins d’emploi et un recueil d’expériences locales dans ce domaine (ce dernier sera disponible début 2016).
On rappellera aussi la publication de l’étude de l’AdCF en mars 2015 « Regards sur les stratégies et actions économiques locales. Montée en puissance et diversification des compétences intercommunales » qui propose un large panorama sur les pratiques des intercommunalités et leurs partenaires. 
Depuis sa 25e convention de Lille et l’adoption de sa proposition de pacte Entreprises-territoires, l’AdCF s’est donnée pour ambition, en lien avec ses partenaires (Caisse des Dépôts, réseau CNER des agences de développement…), d’intensifier ses travaux d’analyse et de proposer davantage de cadres d’échanges à ses adhérents sur les questions de développement économique territorial. Signalons à l’agenda la tenue d’une rencontre du Club des agglos de l’AdCF du 3 décembre 2015 (voir rubrique Agenda AdCF) dédiée aux stratégies économiques locales. Des rencontres régionales spécialement dédiées au développement économique seront également organisées en régions en 2016.


Contacts AdCF : o.crepin@adcf.asso.fr & n.portier@adcf.asso.fr 

 

Article mis à jour en juillet 2016

Partager
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger