Contenu article AdCF Direct

Comment favoriser un développement économique endogène : l’exemple de la Fabrique à Entreprendre du Grand Sénonais

La communauté d’agglomération du Grand Sénonais (89) met en place une Fabrique à Entreprendre pour faciliter et accompagner la création d’entreprises sur son territoire. Ce retour d’expérience s’inscrit dans le cadre de la quatrième enquête quinquennale d’Intercommunalités de France sur l’action économique des intercommunalités.

Participez à l’enquête quinquennale sur l’action économique des intercommunalités

 

Permettre une croissance économique endogène à proximité de Paris

L’agglomération du Grand Sénonais bénéficie d’une situation géographique de carrefour autoroutier et ferroviaire entre la région parisienne et la région Bourgogne-Franche-Comté. Si l’agglomération connaît un dynamisme économique favorable dont témoigne l’arrivée d’entreprises sur le territoire, les élus communautaires cherchent à limiter une dépendance économique excessive aux acteurs extérieurs au territoire, et souhaitent en parallèle renforcer la création et l’accompagnement des entreprises locales.

Partant de ce constat, l’agglomération a candidaté en 2018 à un appel à projet conjoint entre la Caisse des dépôts et consignations et la région Bourgogne-Franche-Comté pour la création d’une Fabrique à Entreprendre, également soutenue par BPI-France et l’ANCT.

L’objectif de la Fabrique est de promouvoir la création d’entreprises sur le territoire du Grand Sénonais. La Fabrique accompagne les entrepreneurs (visibilité des dispositifs d’aides, soutiens existants, partenaires économiques potentiels), organise des rencontres et des formations (maturation de l’idée, projet personnel, étude de marché, prévisions financières, financements, aides, appui juridique, premiers mois d’activité).

En ce sens, des actions événementielles comme des rencontres entre les acteurs économiques du territoire (associations aidant à la création d’entreprises, chambre des métiers et de l’artisanat, chambre de commerce et d’industrie…) sont organisées afin de tisser des réseaux au niveau local. Par exemple, la Fabrique organisait fin mars 2022 un « Printemps de l’Entrepreneuriat » avec des conférences thématiques et des rencontres réparties sur cinq jours.

 

De l’accompagnement aux entreprises à la redynamisation du territoire

Pour faire face aux besoins fonciers des très petites entreprises, l’intercommunalité a également créé un espace partagé de travail, ouvert notamment à l’entrepreneuriat. S’inscrivant également dans le programme Action Cœur de ville, cet espace ouvert en 2020 est soutenu par le dispositif « Entreprendre au cœur des territoires », lancé par BPI-France dans le cadre du plan de relance, et visant à soutenir la création et la reprise de l’activité économique dans les centralités des villes petites et moyennes, avec un budget de 10 millions d’euros.

Cet espace a vocation à devenir une pépinière d’entreprises ouverte aux thématiques de l’innovation et de l’entrepreneuriat, en lien étroit avec l’écosystème économique local et favorisant un développement endogène du territoire.

 

Contact : Pierre Couture, p.couture@adcf.asso.fr

Email
Print
Partager
Facebook Twitter LinkedIn
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger