Thématiques

Retours d’expérience

Valenciennes métropole (59) : un territoire d’industrie se remet en route

A Valenciennes, la reprise dans la filière automobile, s’effectue en coordination avec les autres acteurs économiques et institutionnels, dont la communauté d’agglomération qui adapte ses modalités d’intervention pour soutenir le tissu économique et social dans la durée.

A l’annonce des mesures de confinement, c’est 90 % du personnel de Toyota qui ont été plongés en activité partielle sur le site de Valenciennes durant le mois de mars, limitant l’activité aux services indispensables : maintenance, projet, comptabilité. A partir du 23 avril, une équipe de production de 1 200 personnes a pu reprendre le travail suite à la mise en place de mesures sanitaires strictes validées par la commission santé-sécurité : application systématique des gestes barrières, de la mise à disposition de masques, de gel et de visières, de traçages au sol, fermeture des distributeurs et de la restauration, élargissement des espaces fumeurs, mise à disposition de cendriers individuels... Toutes ces mesures trouveront à s’appliquer au moins jusqu’à la fin de l’été. Une attention particulière a également été apportée à la gestion des flux de véhicules avec un échelonnement des arrivées et des départs. Les déplacements s’effectuent très majoritairement en voiture, et actuellement sans covoiturage. L’ensemble des flux de véhicules fait l’objet d’une coordination à l’échelle du parc d’activité, en lien avec une vingtaine entreprises regroupées au sein d’une association.

Coordination des acteurs économiques

Si une grande partie des aménagements de postes relèvent de procédés internes, les acteurs publics locaux dont la communauté d’agglomération Valenciennes métropole et la Chambre de commerce et d’industrie jouent un rôle notable dans la coordination des acteurs économiques du territoire, notamment grâce à un recensement des entreprises en mesure de fournir des équipements de protection. Sur le plan financier, en accord avec la Région Hauts-de-France, la Métropole a choisi de soutenir le tissu de TPE, en complément du fonds de solidarité de l’Etat. Il s’agit pour l’essentiel des activités de commerce et de services à la population. Après ces mesures d’urgence visant à « éteindre l’incendie », l’intercommunalité est entrée dans une phase d’observation des conditions de la reprise économique, afin de mieux cibler les aides et l’investissement publics qui seraient nécessaires à un plan de relance éventuel. Ce travail de ciblage sera d’autant plus indispensable que les recettes fiscales directes et indirectes des collectivités se contractent fortement actuellement.

Compte tenu des impacts économiques de la crise sanitaire, des projets conçus dans le cadre des Territoires d’industrie peuvent être remis en cause. Cependant Valenciennes Métropole espère concrétiser plusieurs d’entre eux. Elle s’appuie notamment sur les deux technopoles Rives Créatives de l’Escaut (Numérique) et Transvalley (transport et mobilité), pour renforcer le bassin économique. L’activité des entreprises automobiles de Transvalley s’appuie sur une chaine logistique opérationnelle qui fonctionne et repose sur des voies maritimes, routières et ferrées. Elle peut également compter sur ses fournisseurs, majoritairement implantés au Japon, qui conservent un rythme de production suffisant. Les inquiétudes demeurent toutefois sur les débouchés de la filière, fortement impactée par les chutes de commandes, malgré la réouverture des concessions automobiles le 11 mai dernier. Les constructeurs réclament désormais le soutien des pouvoirs publics, afin d’enclencher une réelle dynamique de reprise. Plus globalement, un plan national de soutien et de relance industrielle est attendu, plan auquel les collectivités pourraient contribuer, éventuellement via le programme Territoires d’industrie.

Contacts : Lucas Chevrier l.chevrier@adcf.asso.fr

Accéder à l'ensemble des témoignages, retour d'expériences des intercommunalités durant la crise, rédigés par l'équipe de l'AdCF et celle de Territoires-audacieux : https://www.adcf.org/retour-experience-durant-la-crise

 

Chiffres-clés :

Toyota Valenciennes c’est :

4 500 salariés sur le site d’Onnaing

1 100 voitures produites par jour

 

Partager
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger

Dernières
Actualités
Dernières
Publications
Dernières
Positions