Thématiques

Finances et fiscalité

Territoire de la Côte Ouest : une centrale d’achats sous forme associative

Se dispenser des longues procédures de passation des marchés publics, optimiser voire réduire substantiellement les coûts, soutenir le développement des entreprises locales sont autant d’objectifs qui ont présidé à la constitution de la Centrale d’achats durables et innovants (CADI). Récit et bilan d’une création originale.

La centrale d’achats durables et innovants (CADI) est la première et à ce jour la seule créée outre mer. Sise à La Réunion, elle a pour membres fondateurs la communauté d’agglomération Territoire de la Côte Ouest (TCO) qui compte 217 000 habitants, et ses cinq communes membres. « Notre ambition était de faciliter l’achat public en le rationalisant et en le mutualisant afin d’alléger les coûts. Elle était aussi de donner plus de temps aux collectivités pour se concentrer sur leurs achats stratégiques et spécifiques », nous confie Guénaël Larabi, directrice. Autres objectifs : soutenir le développement des entreprises locales et mettre en place une politique d’achats durables. Mais la validité des objectifs ne suffit pas à elle seule à faire aboutir un tel projet. Pascal Remblin, directeur du développement à Verso Consulting, cabinet de conseil, a accompagné la création de la CADI : « Il faut avant tout pouvoir s’appuyer sur la volonté des élus et des agents des collectivités, c’est le cœur du réacteur. » Cet appui n’a pas manqué. Joseph Sinimalé, président du TCO, et les maires ont écarté toute considération politique pour se concentrer sur la construction d’une centrale d’achat répondant à leurs intérêts communs.

Entre l’idée de créer la CADI début 2015 et les premières commandes passées pour le compte des collectivités en juillet 2016, il s’est passé un peu moins d’un an et demi. Ces délais resserrés doivent aussi beaucoup à la mobilisation des agents des collectivités convaincus par le projet. Ainsi, « l’identification des produits et services à mutualiser a bénéficié du regroupement en réseau des acheteurs des collectivités fondatrices. Au début, nous nous réunissions une fois par semaine pour définir nos priorités, puis le rythme s’est ralenti et aujourd’hui nous nous rencontrons pour échanger sur nos bonnes pratiques », rappelle la directrice de la CADI,

De 6 à 47 membres en trois ans

Le projet a fait l’objet d’une étude d’opportunité et de faisabilité ainsi qu’une assistance à maîtrise d’ouvrage réalisée par Verso consulting. Le choix du statut d’association loi de 1901 correspondait au souhait d’ouvrir la centrale à d’autres collectivités, à des sociétés publiques locales (SPL), des SM et à des associations. Aujourd’hui la centrale compte 47 membres dont le Grand port maritime.

Après plus de trois années de fonctionnement de la centrale d’achats des constats s’imposent. Sur le plan des coûts, les grandes collectivités achètent au moins à prix équivalents à ceux qu’ils avaient précédemment, mais elles gagnent beaucoup de temps sur les procédures. Les produits basiques peuvent être achetés sur le catalogue en ligne et livrés en quatre jours. Les achats plus complexes, par exemple celui d’un véhicule, s’opèrent en dix jours. Rien à voir avec le délai de six mois nécessaire pour passer un marché public. Les petites entités bénéficient de ces avantages, ainsi que de l’effet volume sur les prix. « Autre atout, les membres peuvent tester de nouveaux produits, parfois plus innovants, en les commandant à l’unité aux tarifs négociés par la CADI », souligne Guénaël Larabi. Avec un taux de renouvellement des adhésions à la centrale de 97 %, la satisfaction est au rendez-vous. Par ailleurs, les PME et TPE locales constituent 90% des fournisseurs. En répondant à un seul marché lancé par la CADI avec un dossier de consultation (DCE) simplifié, elles ont accès aux commandes des 47 adhérents de la centrale. Dans le cas de la CADI, l’expression gagnant-gagnant s’impose.

Retrouvez ce retour d'expérience dans le numéro d’Intercommunalités de février 2020

Toutes les éditions d'Intercommunalités, le mensuel de l'AdCF, sont disponibles ici


 

Partager
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger

Dernières
Actualités