Thématiques

Institutions et pouvoirs locaux

Second tour des élections : une analyse territoriale des communes et intercommunalités concernées

Poursuivant ses analyses de la carte des communes et intercommunalités concernées par le second tour des élections, AdCF Direct dans cette édition propose des cartes plus détaillées sur la localisation des communes concernées et leur proportion au sein des différentes intercommunalités tant en métropole qu’Outre-Mer.

Données et cartographies mises à jour le 14 mai 2020, tenant compte des erreurs de codage des résultats publiés par le Ministère de l'Interieur dans certaines communes.

 

Accéder au document PDF :

Analyse des résultats du premier tour - Données et cartographies des communes et intercommunalités concernées par le second tour

 

Retrouvez ici la liste par département des intercommunalités dont toutes les communes sont renouvelées à l'issue du premier tour

 

À partir des résultats officiels du premier tour des élections municipales et intercommunales, l’AdCF a recensé de manière exhaustive les intercommunalités concernées par le second tour dans au moins une de leurs communes. Bien qu’une part très prépondérante de communes voient leurs conseils municipaux totalement pourvus à l’issue du premier tour (86 % des quelque 35 000 communes), c’est une proportion quasiment inverse d’intercommunalités dont la totalité des communes a connu un premier tour décisif. En effet, seules 152 intercommunalités (12 %) voient la totalité de leurs communes renouvelées dès le premier tour.

 

Une minorité de communes concernées par le second tour

La grande majorité des communes françaises ont connu un premier tour décisif le 15 mars dernier. En effet, 86 % des conseils municipaux sont totalement renouvelés à l’issue du premier tour. Cette proportion est quasiment identique dans les communes de 1000 habitants et plus, concernées par le scrutin de liste (86,1 %), et dans les communes de moins de 1000 habitants (86,2 %). Néanmoins, la part de la population votant dans une commune concernée par le second tour est bien moins marginale, puisque 38,2 % de la population (25,5 millions d'habitants) vit dans dans une commune concernée par le second tour.

 

 

Communes de : moins de 1000 habitants 1000 habitants et plus Ensemble des communes % de la population
Second tour prévu 13,8 % 13,9 % 13,8 % 38,2 %
Premier tour décisif 86,2 % 86,1 % 86,2 % 61,8 %
(France métropolitaine, Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion, Mayotte)

 

 

Les communes concernées par le second tour, bien que minoritaires, sont réparties relativement régulièrement sur le territoire national, comme le montre la carte ci-dessous. C’est surtout dans l’Ouest de la France, dans le Pays de la Loire, que davantage de conseils municipaux se voient être totalement pourvus à l’issue du premier tour.

 

 

Cliquer sur la carte pour la visualiser en haute définition

 

 

Dans les cinq collectivités d’Outre-mer concernées par l’obligation de rattachement à une intercommunalité (Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion et Mayotte), la situation est beaucoup plus équilibrée avec 67 communes concernées par le second tour et 62 communes totalement renouvelées à l’issue du premier tour.

 

Mais une majorité d’intercommunalités en attente du second tour

Bien que la grande majorité de communes ne soit pas concernée par le second tour, il ne peut en être dit autant des intercommunalités. La dispersion territoriale des communes concernées a pour conséquence qu’une très large majorité d’intercommunalités seront concernées par le second tour dans au moins une de leurs communes, et souvent parmi les plus peuplées. En effet, seulement 152 intercommunalités (12,1 %) ont vu les conseils municipaux de leurs communes intégralement renouvelés avec le scrutin du 15 mars 2020. Ces 152 EPCI regroupent 3,3 millions d'habitants, soit seulement 5 % de la population. Dans certains cas, les conseillers intercommunaux de ces communes sont d’ores et déjà connus en vertu du fléchage. Dans nombre d’autres (moins de 1000 habitants), il faudra attendre l’élection du maire et la fixation de l’ordre du tableau. 

La carte ci-dessous indique en brun orangé les intercommunalités concernées, plus présentes dans les Pays-de-la-Loire ou dans le Sud-Ouest.

 

 

Cliquer sur la carte pour la visualiser en haute définition

 

 

Alors que la totalité des métropoles et communautés urbaines, et une très grande majorité des communautés d’agglomération (97,3 %) sont concernées par le second tour dans au moins une de leurs communes, les intercommunalités en situation inverse sont très majoritairement des communautés de communes (146 intercommunalités sur les 152 concernées).

Dans les cinq collectivités d’Outre-mer concernées, sur les 23 intercommunalités existantes, seule la communauté de communes de l’Est guyanais voit l’ensemble des conseils municipaux de ses communes totalement renouvelées après le 15 mars.

 

 

Type d'intercommunalités Second tour prévu dans au moins une commune Ensemble des communes renouvelées au premier tour Total
Communautés d'agglomération 216 6 222
Communautés de communes 851 146 997
Communautés urbaines 14 0 14
Métropoles
(dont Métropole de Lyon)
22 0 22
Total 1103 152 1255

 

 

Si l’on s’intéresse plus spécifiquement à la proportion des communes concernées par le second tour dans chaque intercommunalité, de fortes différences régionales apparaissent. Comme le montre la carte ci-dessous, en plus des secteurs urbains denses, c’est surtout dans l’Est de la France  - Bourgogne-Franche Comté et Grand Est (hors Alsace) - dans les Hauts-de-France, le long du pourtour méditerranéen et dans le Massif Central que se retrouvent les intercommunalités qui présentent les plus fortes proportions de communes en attente du second tour (plus de 25 % des communes par intercommunalité). Dans quelques cas, la proportion de communes encore en renouvellement dépasse les 40 % et peut atteindre 100 % (au sein de la Métropole du Grand Paris, sur la façade méditeranéenne, dans les Outre-mer…).

Ainsi, près de 22 millions de Français vivent dans des intercommunalités dans lesquelles plus d'un quart des communes sont concernées par le second tour. 10,8 millions vivent dans des intercommunalités où plus de 40 % des communes n'ont pas été totalement renouvelées au premier tour.

 

 

Cliquer sur la carte pour la visualiser en haute définition

 

Il est également important de souligner que, parmi les communes de moins de 1000 habitants concernées par un second tour, c’est souvent pour un très faible nombre de sièges restants à pourvoir. En effet, dans plus de la moitié des cas (59,1 %), un second tour aura lieu pour élire seulement un ou deux conseillers municipaux restants.

 

 

Contact : Yoann Jacquet (y.jacquet@adcf.asso.fr), Nicolas Portier (n.portier@adcf.asso.fr)

Partager
En savoir plus

Dernières
Actualités