Thématiques

Développement économique

Plans de relance locaux : les intercommunalités se mobilisent localement

Un nombre croissant d’intercommunalités adoptent actuellement, en s’appuyant sur leurs partenaires, un plan de relance local pour soutenir l’activité économique, à la suite des actions d’urgence mise en place au printemps. Commerces de proximité, soutien aux PME-TPE et projets écologiques sont les principales priorités de ces plans.

Nombre d’élus communautaires souhaitent décliner localement le plan de relance national présenté par le Premier ministre le 3 septembre dernier. Pour Jérôme Lejart, vice-président à la communauté de communes de Kreiz Breizh, « le souhait et l’aspiration très forte de la CCKB sont de décliner au niveau local ces ambitions nationales ». Mathieu Klein, président de la métropole de Nancy, « dans le souci de ne « pas perdre une minute », fixe d’ores et déjà [dans la presse locale] les projets pour lesquels il sollicitera l’État pour un « plan de relance par le local ».

 

Si certains groupements avaient acté le lancement de plusieurs actions dès le printemps, comme l’agglomération Bergeracoise, beaucoup ont profité de l’été pour accélérer le lancement opérationnels de plusieurs grands projets (Nice métropole – lors de leurs derniers conseils, la métropole et la ville ont acté le début « d’une série de projets et d’équipements publics structurants »).

 

S’appuyer sur ses partenaires

 

Les intercommunalités ne souhaitent pas agir seules et démontrent ici encore leur rôle d’ensemblier et d’interface. L’agglomération de La Rochelle met ainsi en avant l’engagement collectif de l’intercommunalité, de sa ville centre mais également du Port de pêche, de l’OPH et du Port Atlantique La Rochelle de maintenir leurs investissements sur la période 2020-2025. Lille métropole mobilise, quant à elle, « ses sites d’excellence (Euratechnologies, Eurasanté, Euralimentaire, etc.) pour contribuer à l’élaboration d’un plan stratégique de la transition ».

 

Autre méthode : une enquête auprès des entreprises a été lancée par l’agglomération de Châlons-en-Champagne, la ville centre et l’office de tourisme devrait permettre de définir les grandes orientations du « plan de relance communautaire » qui sera présenté en septembre 2020.

 

Bernard Leroy, président de Seine Eure agglo, a signé début septembre avec Eric Lombard, directeur général de la Caisse des dépôts, une convention de partenariat avec la Banque des territoires « destinée à encourager les investissements publics et privés à l’échelle du territoire de l’agglomération, afin de faciliter la relance ».

 

Projets écologiques et soutien au tissu économique local

 

Sans surprise, les projets écologiques, au travers par exemple des mobilités ou de la filière hydrogène, ainsi que le soutien aux petites et moyennes entreprises du territoire, sont les grands axes souvent mis en avant.

 

Fabrice Loher, nouveau président de Lorient agglomération, souhaite, au travers de ce plan de relance, « préparer l’économie de demain. Notre stratégie est d’aller vers l’économie bleue, de faire de Lorient un hub de la mer ». Ce territoire comme le Grand Dole ou bien Le Mans métropole par exemple souhaitent également être au cœur de la stratégie nationale portant sur le développement de la filière hydrogène.

 

Le soutien aux entreprises locales est également une priorité forte pour de nombreux élus. A la suite des mesures d’urgence mise en place au printemps, Ardenne Rive de Meuse va consacrer 300 000€ à la relance de l’activité commerciale entre septembre 2020 et juin 2021. Là encore, l’objectif est de s’appuyer notamment sur les associations de commerçants.

 

La relance de la commande publique pour soutenir les entreprises locales, notamment le secteur du bâtiment et de l’artisanat, est mis en avant à Chinon-Loire-Vienne, via une politique d’octroi de fonds de concours à destination des communes ou encore à Carcassonne agglomération avec « 30 millions d’euros injectés sur le territoire pour la mise en œuvre d’un plan d’investissement de grands travaux ».

 

En complément de ces plans de relance, nombre d’intercommunalités poursuivent les actions de soutien d’urgence mises en place au printemps. Par exemple, Alès agglomération explique que « 400 entreprises ont été informées et guidées au sein de la cellule de crise économique ». AdCF Direct reviendra prochainement sur les dispositifs d’aide aux entreprises et un premier bilan.


contact : Floriane Boulay, f.boulay@adcf.asso.fr

 

Partager
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger

Dernières
Actualités