Thématiques

Développement économique

Rechercher
dans le site

Pacte productif : lancement du cycle de rencontres régionales dédiées au renouveau productif des territoires

Les délégations de Normandie et du Grand Est se sont données rendez-vous au mois de juin afin d’entamer le cycle de rencontres dédiées au renouveau productif des territoires. Ce cycle est l’occasion pour l’AdCF de mettre en débat ses travaux nationaux consacrés au développement économique et au redressement. Le document présenté le 31 mai dernier lors de la journée des agglomérations et métropoles a ainsi vocation à être complété et à servir de base de dialogue avec les fédérations industrielles et les acteurs économiques intéressés pour formaliser ce « pacte productif » que l’AdCF appelle de ses vœux.

Le renouveau de l’identité productive au cœur des échanges

Les territoires de Normandie et du Grand Est, particulièrement impactés par la désindustrialisation, capitalisent et innovent aujourd’hui sur un savoir-faire territorial pour profiter de la reprise économique sans pour autant altérer leur identité.

Ainsi sur le territoire de Sarrebourg-Moselle-Sud, le fort développement de l’activité touristique grâce à l’installation de Center Park a permis de résister aux grandes fermetures d’usines, comme BATA dans les années 2000. Pour autant, comme en témoigne son président Roland Klein, « même si on a eu de la chance, on ne peut finalement pas s’y retrouver seulement avec l’économie résidentielle ou présentielle : c’est de l’emploi peu qualifié, qui ne paye pas beaucoup. Il faut retrouver une forte qualification du territoire, pour monter en compétence ». Ainsi, le territoire va se relancer dans la chaussure, en innovant à partir de l’élevage et de la tannerie pour attirer les grandes marques de luxe qui souhaitent bénéficier du savoir-faire local.

Même problématique pour le territoire d’Ardenne Métropole, fortement spécialisés dans la production de matériaux, qui pour ne pas renier son histoire industrielle préfère en faire une force. « Avec deux fois plus d’emplois industriels que la moyenne nationale, nous rencontrons un enjeu de modernisation essentiel » explique Boris Ravignon, son président. Pour y répondre, la collectivité mise fortement sur la mise en réseau. Celle-ci n’est pas toujours aisée : si les entreprises travaillent volontiers avec les centres de recherche pour leur propre innovation, « finalement elles ne travaillent, elles, pas entre elles » par peur de la concurrence. Pour les y encourager s’est mise en place une nouvelle plateforme collective, Platinium 3D , qui permet à des professions industrielles différentes (soudeur, fondeur, …) d’apporter son expertise sur des projets innovants.

Comme l’explique André Rossinot, président du Grand Nancy, l’industrialisation forte du territoire permet d’y trouver des modalités d’organisations différentes sur les territoires qui permettent de mettre en œuvre de nouvelles choses collectivement et d’innover davantage.

Agir ensemble pour développer le potentiel d’innovation des territoires

A Nancy comme à Rouen, les élus mais surtout les acteurs économiques intervenant en tribune, ont souligné l’importance de la collaboration et de la proximité entre le monde économique, les acteurs de la formation et les pouvoirs publics sur les territoires.

Les représentants de clusters (Mov’eo, la Glass Vallée, Hydréos) ont montré l’exemple à travers le récit de la collaboration de leurs entreprises. Valérie Tellier, présidente de la Glass Vallée, explique qu’en passant outre la concurrence, le cluster est parvenu à récupérer les marchés du luxe lorsque ceux-ci s’étaient tournés vers les marchés asiatiques plus attractifs. La concentration des savoir-faire et des capacités locales de production est devenue un argument de choix pour les grands groupes. De même pendant la crise, alors que les entreprises devaient multiplier les plans sociaux sur le territoire, la mutualisation interne au cluster a permis une certaine force de résistance et le nombre d’emplois est aujourd’hui stable par rapport aux chiffres d’avant 2008.

Témoignant cependant que l’hyperspécialisation économique rend un territoire plus fragile, tous les acteurs se sont accordés sur l’égale importance de la collaboration et du dialogue entre entreprises de domaines divers afin de favoriser l’émergence de l’innovation que veulent encourager les collectivités.

Les collectivités à l’écoute de leurs entreprises

Bernard Leroy, chef d’entreprise et président de la communauté Seine-Eure, en a témoigné lors de la rencontre de Rouen avec sa double casquette : la clé d’une entreprise qui prospère sur son territoire et d’un territoire riche de ses entreprises, « c’est le dialogue ». Sa communauté dédie un ETP à l’écoute des entreprises : le référent de la collectivité parcourt toutes les entreprises du territoire afin d’écouter les requêtes de leurs dirigeants mais aussi de leurs nouveaux salariés. En les appuyant grâce aux dispositifs publics sur leurs problématiques de logement, d’emploi du conjoint, ou encore de garde d’enfant, on s’assure ainsi que le salarié va rester.

Dans l’expression de leurs besoins, les représentants des entreprises ont en effet insisté sur la notion d’attractivité du territoire. Non seulement économique mais à travers un cadre de vie optimisé qui permet d’attirer et de faire rester les salariés, et de donner envie aux partenaires de venir s’y installer. Les services et infrastructures « business friendly » mis à disposition des entreprises par les territoires sont essentiels si celles-ci veulent prospérer, particulièrement dans les bassins industriels ruraux.

Ainsi selon Anne Ribayrol-Flesch la présidente du cluster Hydréos, le seul objectif d’une entreprise est de se pérenniser et de grandir sur un territoire donné. Pour ce faire, la collectivité doit être un véritable partenaire des entreprises, en acceptant de prendre à leurs côtés des risques financiers. Thierry Bapin, directeur de Mov’eo a renchéri sur cet argument à Rouen : elle doit être le premier lieu de l’expérimentation pour son propre tissu d’entreprises.  Avec une commande publique innovante –quitte à travailler sur des clauses d’innovation en amont des cahiers des charges – les partenaires institutionnels peuvent devenir un pilier des belles réussites des territoires.

Redorer l’image de l’industrie : un enjeu phare pour la qualification des territoires

Les réussites industrielles innovantes sont des réalités dans les territoires normands et du Grand Est, comme ont pu le démontrer les témoignages de ces deux rencontres. Pourtant l’industrie souffre d’une image négative auprès des jeunes et les problèmes de recrutement de main d’œuvre qualifiée sont au cœur des débats.

C’est pourquoi l’Union des industries et métiers de la métallurgie s’associe aujourd’hui au parcours des collégiens 6eme-3eme, « pour les inciter assez tôt à se poser des questions sur leur avenir de façon concrète ». Une grande part de jeunes de Grand Est et de Normandie sont en effet sans emploi, alors que de nombreux postes sont à pourvoir dans ces secteurs, avec des rémunérations qui n’ont souvent rien à envier au secteur tertiaire.

Les témoignages des directeurs des CNAM Normandie et Grand Est, Jean-Claude Bouly et Gilles Maléfan, ont également mis l’accent sur la formalisation des besoins en formation. Le CNAM par exemple cherche à mailler le plus finement possible le territoire, avec des petits organismes spécialisés, y compris dans les territoires plus ruraux. Pour ce faire, la collectivité doit impérativement faire remonter les besoins en compétence de son tissu productif, actuel et prospectif. Les entreprises commencent parallèlement à analyser leurs besoins en Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC), à travers des fiches métiers, des recensements des besoins au cœur de groupements, en associant la recherche sur les métiers de demain, … charge à la collectivité d’être à l’écoute, comme l’ont fait remarquer les élus.

Dialoguer avec la Région pour mettre en place une stratégie opérationnelle

Le couple Intercommunalités – Région est central dans le renouveau productif des territoires, à travers les compétences de développement économique qu’elles se partagent mais aussi de formation ou encore de mobilités.

En Grand Est, « on attend beaucoup de la région sur les cohérences territoriales et l’on observe une vraie volonté de la région de travailler sur le sujet », selon Laurent Trogrlic. Par exemple, trois POCE (Pactes Offensive Croissance Emploi) ont déjà été signés sur la région dans le cadre de la mise en place du SRDE-II. Ceux-ci permettent, de « mettre à jour et expliciter la stratégie économique du territoire » Ils permettent de se mettre d’accord entre communauté et Région sur des projets très concrets, comme par exemple sur la communauté d’Ardenne Métropole avec la mise en place d’un incubateur d’entreprise qui propose une formation en codage informatiques pour répondre au besoin de SSII du territoire qui n’arrivaient pas à trouver leur main d’œuvre.

En Normandie, Frédéric Sanchez, président de Rouen Métropole, a insisté sur la demande portée par l’AdCF, à savoir que la région puisse porter avec les intercommunalités un véritable pacte productif entre les acteurs économiques et publics du territoire, renforcé par des outils opérationnels pour sa mise en application. La création de l’agence de Développement Normandie (AD Normandie), prévue dans le SRDE-II permet déjà à tous de retrouver un interlocuteur unique sur tous les services dédiés à l’implantation et au développement des entreprises sur le territoire. La région met aussi en place une contractualisation pour la mise en œuvre opérationnelle du SRDEII avec l’agglomération du Havre (CODAH), de Caen et la métropole de Rouen. Cependant selon Frédéric Ollivier, DGS de la Région, ces contrats n’ont pas forcément vocation à se généraliser sur toutes les communautés.

Contact : c.lacoste@adcf.asso.fr

Ressources :

Cluster Glass Valée : http://www.la-glass-vallee.com/en/know-how/the-glass-valley-bottle-history-and-film/the-agreement-with-the-pass-cluster/87

Cluster Mov’eo : https://pole-moveo.org/

Cluster Hydréos : https://www.hydreos.fr/

Cléon 4.0 présentation synthétique https://www.rouennormandyinvest.com/site/wp-content/uploads/Pr%C3%A9sentation-ECOSYSTEM-CLEON-4.0.pdf

 

Partager
En savoir plus