Thématiques

Institutions et pouvoirs locaux

Mouvement des « gilets jaunes » L’AdCF appelle à l’apaisement

Le président de l’AdCF, Jean-Luc Rigaut, s’est joint le 7 décembre aux appels à l’apaisement lancés par divers responsables syndicaux, patronaux, territoriaux, associatifs… à la veille d’un week-end à hauts risques. Le président de l’AdCF a pris part ce 7 décembre à la réunion organisée par plusieurs ministres du gouvernement (Jacqueline Gourault, Muriel Pénicaud, Elisabeth Borne, Julien Denormandie…) avec les associations de collectivités en vue de préparer la grande concertation décentralisée dans les territoires prévue au premier trimestre 2019. L’AdCF entend y prendre sa part pour proposer une nouvelle approche des politiques publiques. Retrouvez le communiqué de presse.

Devant la grave crise sociale et territoriale que traverse notre pays, l’Assemblée des communautés de France (AdCF) appelle à l’apaisement à la veille des mobilisations de ce week-end, marquées par des risques de violence de haute intensité.

Le président de l’AdCF, Jean-Luc Rigaut, participait ce 7 décembre à la réunion organisée par le gouvernement avec les principales associations de collectivités. « En tant que pouvoirs publics locaux et élus de la République, nous devons assumer nos responsabilités de corps intermédiaires et proposer des solutions concrètes pour sortir de la crise » considère Jean-Luc Rigaut.

L’AdCF a pris acte des décisions du gouvernement de suspendre la progression de la taxe carbone et d’engager une grande concertation décentralisée dans les territoires. Elle prendra une part active à cette concertation dès lors que des précisions seront apportées sur la méthode retenue et les objectifs visés.

Par les compétences qu’elles exercent en matière de mobilité, d’habitat, de développement économique, d’efficacité énergétique… les intercommunalités de France (communautés de communes, communautés d’agglomérations et urbaines, métropoles) peuvent contribuer à apporter des réponses concrètes aux difficultés quotidiennes de nos concitoyens dans nos bassins de vie. L’AdCF considère que le grand débat décentralisé annoncé devra transformer en profondeur la manière de concevoir et conduire les politiques publiques, en s’appuyant beaucoup plus fortement sur les territoires.  

 

Partager
En savoir plus