Thématiques

Retours d’expérience

Le Grand Narbonne (11) en mode crise : de l’urgence à la relance

La période de confinement s’est traduite par une mobilisation sans précédent et une activité intense pour la communauté d’agglomération du Grand Narbonne, composée de 37 communes et de 130 000 habitants. Une cellule de crise a été mise en place dès le 5 mars et pilotée par le DGS, Jérôme Lenoir. La communication s’est adaptée ainsi que l’activité des services de l’agglo. La solidarité a joué un rôle majeur et l’activité économique a été repensée.

LA COMMUNICATION

Baptisé avec le hashtag #remedecontrelamorosite, un flash info a donné le rythme dans le but de maintenir le lien avec les agents de l’agglomération. Les modes de fonctionnement habituels ont été chamboulés par le confinement. Ce support de communication interne a constitué le moyen de mettre en lumière l’activité des services (sur le terrain et en télétravail).

Avec un ton plus léger et moins institutionnel qu’à l’habitude, appuyé sur un mode participatif, les 550 agents ont pu envoyer leurs idées à la rédaction qui les intégrait au flash suivant. Idées de divertissement, de recettes de cuisine, d’activités sportives… se sont succédé de numéro en numéro. Au total, 9 éditions ont été proposées durant cette période de crise.

L’objectif était de demeurer en contact avec les agents pour les inviter à parler de leur expérience de télétravail et de confinement, mais aussi les mettre en avant. Ainsi, le service de transition énergétique a adapté sa formation habituelle à la visioconférence en dispensant des conseils aux éco-gestes adaptés pour la vie au domicile.

 

LES SERVICES EN PHASE DE CONFINEMENT

Bien que le télétravail a été imposé de fait à 40% du personnel, 30% des agents des services ont contribué au quotidien aux missions essentielles sur le terrain : collecte des déchets, régie de l’eau, pompes funèbres… Une permanence téléphonique a assuré l’aide aux démarches en ligne dans le cadre de la politique de la ville.

  • Equipements et services accueillant du public

Le service des pompes funèbres est le seul service accueillant du public à avoir été maintenu ouvert physiquement pendant la période. Des mesures drastiques de sécurité ont été mises en place pour l’ensemble du personnel : gestes barrières, port de masques, lunettes, combinaison et sur-chaussures. Les désinfections du matériel, des locaux et des véhicules étaient effectuées plusieurs fois par jour. 

Avec ce protocole renforcé et la règle de limite d’accès, les familles se sont montrées compréhensives dans la grande majorité des cas et l’impact a été limité.

Dans ce contexte, les agents funéraires, attentifs au bon déroulement des obsèques, ont accueilli le cercle familial proche (restreint à vingt personnes, famille et personnel compris) lors de la cérémonie. « Nous continuons de donner le meilleur de nous-même pour soutenir les familles et offrir aux défunts un au-revoir dans les meilleures conditions» confie Marc Vialade, conseiller funéraire du Grand Narbonne 

Pour les autres services, le standard est resté ouvert mais l’accueil a été fermé. Les Instructions d’urbanisme se sont poursuivies et les chantiers ont pu reprendre dès la sortie du confinement. Les quatre agents du service urbanisme du Grand Narbonne ont continué à assurer le suivi des projets de construction sur les 26 communes adhérentes.

  • Transports et mobilités

Après avoir réduit son activité de 50%, le service de bus est revenu progressivement à la situation normale, après un fonctionnement intermédiaire à 75 %, mais seulement pour une fréquentation constatée de 20% d’usagers. S’il est donc loin d’être surchargé en cette période de déconfinement, la question à résoudre pour le Grand Narbonne sera la desserte des plages en pleine période estivale.

En matière de transports scolaires, un questionnaire a été envoyé aux familles. Le service s’est adapté aux nouveaux horaires des collèges et deux bus supplémentaires ont été affectés au ramassage.

  • Activités culturelles

Les élèves de l’école d’art plastique ont pu poursuivre leurs cours grâce aux professeurs du Conservatoire qui ont expérimenté des moyens d’apprentissage à distance en groupe ou en individuel.

Le salon du livre du Grand Narbonne a malheureusement été annulé et le festival itinérant du Grand Narbonne, « la Tempora », est reporté début Août. Le service culture est actuellement à pied d’œuvre pour adapter la formule aux mesures de distanciation sociale. Les concerts et spectacles itinérants se déplacent dans les communes de l’agglomération. Chaque commune est libre de son choix à partir d’un catalogue mis en place par l’agglomération. 25 à 30 communes sur les 37 que composent l’agglomération participent habituellement au financement avec un coût par manifestation de 0,5€/hab.

  • Solidarité, protection sanitaire

Don de matériel informatique

Le responsable du service informatique et ses agents se sont mobilisés pour remettre à jour 30 ordinateurs et 20 tablettes numériques. Ce matériel, une fois valorisé, a été distribué à plusieurs établissement scolaires. Patients de l’hôpital de Narbonne, locataires de l’Ehpad et enfants ont pu suivre des cours à distance, renouer les contacts avec leurs proches.

 

Masques et protections

Dès le début du confinement, le Grand Narbonne a donné une partie de son stock de masques, 1 200 unités, à l’hôpital de Narbonne en soutien au personnel soignant. 

A l’aide de l’imprimante 3D du Fab Lab, 750 visières de protection ont par ailleurs été fabriquées par deux agents qui y travaillent habituellement. Ces premières visières ont été remises à l’hôpital de Narbonne, à la Croix Rouge et à une association locale.

Le Grand Narbonne a décidé de soutenir financièrement et d’apporter une aide logistique à l’initiative citoyenne « A vos masques » pour la fabrication de masques « grand public ». Le principe : accompagner des personnes qui souhaitent aider en leur fournissant les outils adéquats. « A vos masques » fourni gratuitement des kits (répondant aux normes AFNOR), permettant d’assembler 30 masques. A partir de chacun de ces kits, chaque bénévole a pu confectionner 25 masques pour l’intérêt général et 5 masques pour son propre usage. 

En peu de temps, l’initiative a rencontré un grand succès. Une centaine de personnes ont répondu à l’appel. Le Grand Narbonne a financé la commande de matériel (tissus, élastiques …) et apporté également l’aide logistique nécessaire : préparation, livraison, … 

Une fois stérilisés et sous emballage individuel, les communes se sont chargées de les remettre aux personnes les plus vulnérables. La production hebdomadaire est de 2400 masques. Deux personnes manifestant la volonté de se rendre utiles sont à l’origine de ce projet citoyen. Elles se sont lancées dans cette aventure, en fournissant d’abord à petite échelle des kits à des couturières de leur entourage. Elles ont ensuite reçu le soutien du Grand Narbonne.

  • Economie et mesures de soutien en faveur des entreprises

Circuits courts, consommation, tourisme

133 producteurs locaux avaient été référencés dans le cadre d’une démarche précédente. Cette liste a pu être exploitée et mise en avant grâce à une carte interactive en ligne sur le site internet de l’Agglo. Les producteurs ont bénéficié d’un retour positif avec de nombreuses commandes. Les services se félicitent de constater que les drives fermiers se poursuivent encore aujourd’hui.

Dans une démarche similaire de recensement, les 457 restaurateurs identifiés sur le territoire sont à présent visibles sur le site internet. Certains proposent de la vente à emporter et d’autres de la livraison à domicile.

En ce qui concerne le secteur du tourisme, un plan de relance axé sur la communication d’un montant de 500 000 € a été attribué à l’office de tourisme géré sous statut d’EPIC.

 

Confiance et bienveillance à l’égard des partenaires 

L’agglomération a veillé à honorer le paiement des subventions aux associations qui les perçoivent habituellement. Une attention particulière a été portée au respect des délais de paiement des entreprises qui ont des factures en cours avec le Grand Narbonne. Enfin, pour les entreprises en marché et compte tenu de la reconnaissance du Covid-19 comme cas de force majeure, les pénalités ne seront pas appliquées et les délais de remise de candidature aux marchés publics prolongés. 

 

Plan d’urgence pour les entreprises

Le territoire de l’agglomération compte 22 668 entreprises dont 95% comptent moins de 10 salariés dans une économie locale résidentielle basée majoritairement sur le secteur tertiaire (commerce, CHR, culture…).

Depuis le 1e juin, 12 mesures de soutien représentant plus de 3,5 M€ de dépenses pour le Grand Narbonne sont déployées à destination des commerçants, artisans, acteurs du tourisme et producteurs locaux. Des mesures telles que l’exonération des loyers des entreprises de la pépinière, le report de la taxe de séjour, des aides pour subvenir aux frais de fonctionnement des commerces, l’édition de bons d’achat pour favoriser une consommation locale, la participation au fonds régional L’Occal, le soutien appuyé à la démarche Territoires d’industrie, l’appui à la filière glisse… sont prévues par la communauté. Celle-ci prépare également une relance de son plan pluriannuel d’investissement.

 

(Informations recueillies par Sandrine Gouloumès /AdCF auprès de Fanny Dupuis
Directrice de la Communication de la communauté d’agglomération du Grand Narbonne

Accédez au dossier de presse :

Partager
En savoir plus

Dernières
Actualités
Dernières
Publications
Dernières
Positions