Thématiques

Retours d’expérience

Haute-Corrèze Communauté (19) : mobilisation et solidarité de tous les acteurs pour faire face à la crise et préparer la reprise

Couvrant un vaste territoire rural pourtant peu touché par la pandémie, Haute-Corrèze Communauté (HCC) a dû compter sur l’engagement de ses agents et de nombreux acteurs pour assurer le maintien des services publics essentiels et le soutien aux petites entreprises et commerçants du territoire. Célia Escurat, DGS, revient pour AdCF Direct sur les actions mises en place pendant la crise et pour préparer le déconfinement.

Gouvernance politique et communication avec les communes

« Nous avons la chance d’avoir des élus très impliqués. Nous avons constitué une cellule de crise restreinte avec huit des vice-présidents, qui se réunissait deux fois par semaine, puis de manière hebdomadaire désormais. Le bureau se réunit également très régulièrement, tous les dix jours, pour faire le point.

Du point de vue de la relation avec les communes, nous avons mis en place une lettre d’information hebdomadaire envoyée à tous les élus municipaux pour faire des points d’étape sur la gestion de la crise et sur laquelle nous avons de très bons retours. »

Maintien des services publics essentiels : déchets, garde d’enfants, télétravail

« La collecte des déchets a été un point important de notre plan de continuité d’activité. Nous avons décidé de mettre en retrait les agents deux jours par semaine pour les préserver. La fermeture des déchetteries nous a permis de constituer une réserve d’agents qui, volontairement, ont accepté de réaliser des tournées de collecte des ordures ménagères afin de remplacer les collègues vulnérables ou qui doivent garder leurs enfants. Cette solidarité de la part des agents a permis d’assurer la continuité des services publics.

En étroite concertation avec les mairies et le Ministère de l’Éducation nationale, nous avons assuré la garde des enfants du personnel soignant sur tous les sites pour lesquels nous sommes compétents.

Pour l’ensemble des autres services, nos agents continuent leur activité en télétravail. Il y a eu une véritable réactivité des services et une grande adaptabilité des agents : le 17 mars au soir, nous étions prêts et connectés. Nous avions préparé le terrain en amont en identifiant les services prioritaires, les risques, les moyens à mettre en œuvre pour assurer la continuité des services et le respect des gestes barrière. »

Se préparer à un « confinement assoupli »

« Nous envisageons le déconfinement de manière progressive et nos élus ont bien compris qu’il s’agirait davantage d’un confinement assoupli que d’un véritable déconfinement. Nous avons peu de temps pour assurer la réouverture des déchetteries et des garderies. Les moteurs ont été arrêtés, et il faut maintenant les remettre en route avec une panoplie de normes nouvelles compliquées à mettre en place. Mais nous avons la chance d’avoir une cellule CHSCT avec des représentants du personnel actifs et dans une logique constructive. C’est un véritable plus !

Nous avons identifié des priorités : au 11 mai, ce seront la garde des enfants et les déchetteries. Les déchetteries seront rouvertes sur rendez-vous, avec une plateforme Internet et une ligne téléphonique dédiées. Trois agents seront missionnés sur chaque déchetterie afin de gérer les flux et vérifier le tri.

Concernant les garderies, nous agirons avec précaution, en fonction des décisions de l’Éducation nationale et de chaque commune en matière de réouverture ou non des écoles.

Ensuite, nous nous donnerons trois semaines pour rouvrir au public la médiathèque intercommunale et les accueils à notre siège et dans nos antennes. Dès le 11 mai, la médiathèque sera ouverte avec un système de drive, le temps de mettre en place les protocoles qui s’imposent pour respecter les gestes barrières et la distanciation sociale. 80 agents vont rester en télétravail jusqu’en juillet. »

Un dispositif d’aides exceptionnelles au tissu économique

« Nous avons mis en place un dispositif d’aide à la reprise économique, composé de deux types d’aides :

Une aide d’urgence, versée en mai, sera à destination des très petites entreprises (moins du 10 salariés), tous secteurs confondus. Seront prioritaires les entreprises qui n’ont reçu aucune autre aide de la part de l’État ou de la région, et celles qui ont subi une fermeture administrative à partir du 17 mars et qui accusent une baisse substantielle de leur chiffre d’affaire.

Nous avons également mis en place une aide au rebond, qui permettra de prendre en charge 75 % de la charge fixe la plus importante des entreprises éligibles, pour les aider à faire face aux charges reportées qui devront être payées dans quelques semaines. Il s’agira d’aider les entreprises à passer le stade de la reprise sur le court terme.

Nous avons travaillé sur ces dispositifs avec la région Nouvelle Aquitaine avec laquelle nous avons une convention, mais aussi avec la CCI et la Chambre des métiers qui ont réalisé des enquêtes dès le début de la crise sur la situation économique et les besoins des entreprises en difficulté. Nos services ont contacté 400 entreprises sur la fin mars et le début avril ; cela nous a permis d’avoir une connaissance fine du tissu local, avec un objectif principal de viser les TPE et les commerçants. Les zones commerciales ne seront pas prioritaires (priorité 2) et les élus ont choisi d’exclure les galeries marchandes du dispositif.

HCC a dégagé une enveloppe de 600 000 euros, ce qui nous a obligé à reporter la majorité des dossiers en cours. Les élus ont également souhaité faire appel aux communes pour alimenter le fonds, avec un objectif de 200 000 euros, mais aussi à la grande distribution, aux grandes entreprises et aux départements de la Corrèze et de la Creuse. »

Des commandes et distributions de masques en lien avec le département et les communes

« Grâce à une commande négociée par le département de la Corrèze, nous avons pu avoir des prix et des délais de livraison très intéressants. HCC a commandé 45 000 masques « grand public ». Ce seront les communes qui organiseront la distribution des masques. Notre objectif est d’impulser le port du masque pour chacun, de faire évoluer les mentalités afin de rendre cette habitude de protection durable.

Nous avons été aussi très sollicités par des « couturières citoyennes » qui souhaitent réaliser des masques en tissu. Nos élus vont tenter de structurer cette démarche en priorité à destination des personnes précaires du territoire, via les CCAS des communes. La communauté se chargera de l’achat du tissu. »

Une « réserve civique » d’agents

« Nous avions mis à disposition des communes une « réserve civique » d’agents de HCC, sur la base du volontariat. Nous avions envisagé des dispositifs de portage de repas à domicile, de garde d’enfants (car nous n’avons pas la compétence sur tout le territoire), d’appels téléphoniques aux personnes âgées ou isolées, ou tout autre besoin que les communes pouvaient avoir.

Pour le moment, nous n’avons pas été sollicités, mais c’est surtout parce que cette crise a été un grand moment de solidarité à tous les niveaux. Tout le monde a joué le jeu, que ce soit les agents, les mairies, les élus municipaux, qui ont mis en place un réseau d’entraide qui a permis de faire face. Si nous n’avons pas encore été sollicités, c’est d’un côté pour de bonnes raisons.

Néanmoins, depuis peu, plusieurs maires nous appellent concernant la réouverture des écoles, car des instituteurs ne pourront pas reprendre le travail et des besoins se font sentir sur certains temps de garde des enfants. Dans le cadre du déconfinement, notre volonté est de tout mettre en œuvre pour continuer à vivre dans un territoire préservé de la crise sanitaire et protéger nos habitants. » 

 

 

Propos recueillis par Yoann Jacquet/AdCF

 

Accéder à l'ensemble des témoignages, retour d'expériences des intercommunalités durant la crise, rédigés par l'équipe de l'AdCF et celle de Territoires-audacieux : https://www.adcf.org/retour-experience-durant-la-crise

 

Partager
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger

Dernières
Actualités
Dernières
Publications
Dernières
Positions