Thématiques

Environnement et énergie

Eau, assainissement, gestion des déchets : l’AdCF demande au Premier ministre de veiller aux intérêts des collectivités et au maintien de la concurrence

Alors que le groupe Engie souhaite céder ses participations au sein de Suez environnement et que des offres sont annoncées pour en reprendre les activités (Veolia, Meridiam…), Jean-Luc Rigaut, a écrit le 10 septembre au Premier ministre Jean Castex pour que le gouvernement se montre très attentif aux conditions futures de concurrence pour les délégations de services publics. L’AdCF ne saurait prendre parti pour tel ou tel projet industriel mais demande que les scénarios tiennent compte des intérêts à long terme des collectivités et des usagers en préservant nos capacités d’innovation au service de la transition écologique.

L’AdCF a pris acte durant l’été des intentions d’Engie de céder certains de ses actifs et notamment de ses participations au sein de Suez environnement. Elle a également pris connaissance des propositions formulées par le groupe Veolia et les réactions de la direction de Suez environnement.

Compte tenu de l’importance de ces groupes industriels dans les domaines de compétence des intercommunalités via les délégations de services publics, l’AdCF ne peut être indifférente à ses annonces et aux perspectives de réorganisation de ces partenaires historiques des collectivités. Jean-Luc Rigaut a pour ces raisons écrit au Premier ministre pour faire part des préoccupations des décideurs publics locaux.

Sans vouloir prendre position (à ce stade) sur tel ou tel scénario d’évolution de Suez environnement, l’AdCF demande néanmoins au Premier ministre que les intérêts des collectivités et des usagers soient préservés et que les différentes options désormais en discussion soient approfondies. Des garanties doivent être données au moment où s’accélèrent les projets de transition écologique.

Dans son courrier au Premier ministre, Jean-Luc Rigaut rappelle le rôle des deux grands acteurs industriels français et souligne la nécessité d’éviter toute nouvelle concentration.

Ci-dessous le courrier adressé par le président de l’AdCF au Premier ministre.

Partager
En savoir plus

Dernières
Actualités