Thématiques

Institutions et pouvoirs locaux

Rechercher
dans le site

Coopérations inter-territoriales en Grand Est Les communautés en débattent à Saint-Dié

Après son lancement en Bourgogne Franche Comté (Genlis), le nouveau cycle de rencontres régionales de l’AdCF sur les coopérations inter-territoriales s’est poursuivi le 7 juin dans le Grand Est, à travers une rencontre accueillie par la communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges. Les débats ont mis en évidence la montée en puissance des coopérations entre territoires dans la région.

En partenariat avec Citoyens et Territoires Grand Est (http://www.citoyensterritoires.fr/), réseau des acteurs du développement local, la délégation Grand Est de l’AdCF organisait le 7 juin une rencontre régionale consacrée à la question des nouvelles coopérations entre les territoires. La rencontre était accueillie par l’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges, représentée par Bernard Maetz, vice-président à l’habitat et au logement de l’agglomération et vice-président à l’énergie du parc naturel régional des Ballons des Vosges.

Constat a pu être dressé du fort élargissement de la gamme des outils de coopération à la main des communautés (entreprises publiques locales, syndicats mixtes, pôles métropolitains ou ruraux, etc.). Par ailleurs, l’affirmation d’organisations plus souples visant une réponse coordonnée à de nouveaux problèmes publics qui transcendent les frontières administratives (adaptation au changement climatique, santé, transition énergétique, mobilités, tourisme, …) a pu être relevée.

Sur ce fondement, Bernard Maetz et Laurent Trogrlic (vice-président de l’AdCF et président du Bassin de Pompey), Gilles Soulier (président de Mad et Moselle) et Jean-Marc Riebel (président de la communauté de Villé) ont pu débattre des coopérations dans le Grand Est.

Le territoire est densément maillé par des structures intercommunautaires (Pays, PETR, Pôles métropolitains, Parcs naturels régionaux) et structuré par plusieurs métropoles. Cette configuration est porteuse de coopérations variées et avancées dans les domaines des mobilités, de l’environnement, de l’eau.

Les débats ont révélé la charge importante que représentent ces coordinations pour les élus, dont la mobilisation, quoiqu’essentielle, paraît de plus en plus difficile. A notamment été relevée la difficulté que représente la bonne information des élus municipaux sur les multiples projets dans lesquels la communauté s’investit aux côtés d’autres partenaires ou au travers de structures partenariales. Beaucoup ont convenu qu’un effort plus important devait être effectué pour mobiliser la société civile et les citoyens. Enfin, le principe de subsidiarité a été réaffirmé, la mise en œuvre de politiques coordonnée dans de vastes périmètres ne soustrayant pas à la nécessaire adaptation de ces politiques aux choix locaux.

Contacts AdCF : r.briot@adcf.asso.fr & c.lacoste@adcf.asso.fr & m.goudezeune@adcf.asso.fr

Partager
En savoir plus

Dernières
Actualités