Thématiques

Transports et mobilité

Connaissance du patrimoine routier : l'IDRRIM poursuit ses travaux avec les collectivités maîtres d'ouvrage

L’Institut des Routes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité (IDRRIM) a publié le 20 novembre le rapport 2019 de l’observatoire national de la route (ONR).

Créé en 2016 à l’initiative de l’IDDRIM en lien avec l’ADF, l’AdCF et du Ministère chargé des transports pour les représentants des gestionnaires publics de réseaux routiers ainsi que de Routes de France et du STRRES pour les professions routières, l’observatoire national de la route (ONR) s’inscrit dans l’objectif d’une meilleure connaissance de l’état de notre patrimoine routier. Cette connaissance est essentielle pour la conduite de politiques de gestion et maintenance adaptées aux besoins par les différents maîtres d’ouvrage du domaine public routier.

Les débats récurrents sur l’état des infrastructures en France et, plus particulièrement les questions soulevées sur l’entretien des ouvrages d’art après le drame du pont de Gênes ou encore plus récemment celui de Mirepoix-sur-Tarn, nécessitent toute l’attention portée à la préservation de ce patrimoine  La contribution de l’ONR apportée à la mission d’information du Sénat sur la sécurité des ponts illustre l’importance et l’utilité des résultats publiés chaque année dans le cadre de l’IDRRIM (voir l’audition de l’AdCF début 2019 par la mission d’information du Sénat présidée par Hervé Maurey).

Cette initiative partagée s’est concrétisée par un premier rapport en 2017 suivi par un deuxième rapport en 2018 à partir d’un échantillon représentant plus de 200 000 km.  Pour cette troisième édition du rapport de l’ONR, avec la participation de 69 départements, 9 métropoles et 4 communautés, l’objectif recherché d’inscrire résolument ce rapport dans un rythme annuel au service de l’ensemble des gestionnaires routiers est en voie d’être atteint.

La participation de 4 communautés de communes et d’agglomération en 2019 ont permis une première analyse inédite à partir d’un échantillon intercommunal sur la période des 3 dernières années. Ces résultats illustrent les dépenses de fonctionnement et d’investissement pour la voirie ramenées au km et à l’habitant. Les dépenses de grosses réparations sur chaussées et ouvrages d’art sont également disponibles.

Si ces résultats sont encore trop peu représentatifs, ils fournissent une illustration intéressante des capacités à atteindre progressivement une meilleure connaissance du réseau routier communal. Ils valident par ailleurs le travail engagé auprès d’une douzaine de communautés pour établir ensemble un cadre d’enquête adapté à leurs capacités et contraintes.

Il s’agira en 2020 de rassembler un nombre d’intercommunalités plus important pour poursuivre cette dynamique et construire un échantillon véritablement représentatif pour mettre à disposition de chaque gestionnaire un référentiel commun. »

Retrouver le rapport sur le site Internet de l’IDRRIM

 

Partager
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger

Dernières
Actualités