Thématiques

Administration et ressources humaines

Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou Première collectivité labellisée pour sa démarche RSO

Depuis février 2019, la communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou (16 communes, près de 37 000 habitants) est la première en France à obtenir le label Lucie 26000 collectivités qui valide sa démarche de responsabilité sociale des organisations (RSO)

Mieux prendre en compte les conséquences des décisions prises par l’intercommunalité sur les agents, les élus, les usagers, les partenaires, c’est le sens de la Responsabilité sociétale des organisations. Avec le label Lucie 26000 Collectivités, aligné sur la norme internationale ISO 26 000, les territoires qui inscrivent le développement durable au cœur de leur développement peuvent valoriser leurs engagements auprès de l’ensemble de leurs parties prenantes.

En s’engageant dans une labellisation par un organisme tiers, les élus de la communauté du Haut-Anjou affirment la volonté de faire de la RSO le principe directeur de l’action publique sur son territoire. Parmi les axes de progrès retenus, les élus et cadres sont mobilisés pour limiter le gaspillage des ressources et l’impact environnemental des politiques publiques. Les nouvelles actions sont identifiées lors de l’élaboration des documents structurants (schéma de mutualisation, plan-climat, projet de territoire…) tous questionnés sous l’angle RSO. La CCVHA a pris près d’une cinquantaine d’engagements concernant sa gouvernance, le respect des droits des personnes, les conditions de travail, le dialogue social interne, la préservation de l’environnement, l’éthique, le respect des intérêts des citoyens, les conditions de développement local et le soutien aux initiatives d’intérêt général. Elle est ainsi engagée dans une démarche d’amélioration continue, afin d’offrir des services publics de qualité à des coûts optimisés. Le processus de labellisation ne va pas de soi et ne se contente pas de vagues intentions. C’est un processus exigeant qui a amené la communauté du Haut-Anjou à reporter une première fois sa candidature afin de se mettre en conformité avec le référentiel.

La communauté dispose désormais de trois ans pour mettre en œuvre l’ensemble de ses engagements. Au bout de 18 mois, un évaluateur externe viendra vérifier leur état d’avancement. Son rapport sera transmis au comité de labellisation qui validera ou non le maintien du label.

Lancé en mai dernier, la label Lucie 26000 collectivités s’adresse à des territoires déjà engagés dans des démarches telles que les agendas 21, plan-climat énergie ou à celles qui placent le développement durable au cœur de leur projet de territoire.

Afin qu’il soit adapté aux spécificités des collectivités locales, des élus, agents, associations ou encore citoyens ont été consultés pour construire le référentiel. La CCHVA y a notamment pris part, avec le concours du Conseil départemental de Maine-et-Loire. Le label a pour ambition de fournir aux collectivités un outil pratique et complet pour intégrer le développement durable à leur projet de territoire.

 

Comment obtenir le label Lucie 26 000 Collectivités ?

  1. Faire auditer sa démarche de responsabilité sociétale par un expert évaluateur sur place ;
  2. Construire un plan d'action RSO sur trois ans ;
  3. Faire valider ce plan d'action par le comité de labellisation LUCIE, composé d'experts RSE indépendants.

Le label est ensuite obtenu pour une durée de 3 ans. Une évaluation de suivi a lieu au bout de 18 mois. L'évaluateur revient sur site pour faire le point sur la mise en œuvre de vos engagements. Il remet ensuite un rapport au comité de labellisation qui statue sur le maintien ou non du label.

 

Article paru dans le numéro de novembre d’Intercommunalités 

 

 

Partager
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger