Thématiques

Développement économique

Rechercher
dans le site

Analyse des dynamiques territoriales : L’AdCF lance une nouvelle collection de notes

L’AdCF lance une nouvelle collection : "Les Notes de l'AdCF". Publiées avec le soutien de la Banque des territoires (Caisse des Dépôts), les dix premières éditions seront dédiées aux économies locales avec des analyses des tissus productifs conduites à l'échelle des 1260 intercommunalités. Consacrée aux évolutions des tissus d’établissements dans les territoires, la première de cette série est désormais éditée et sera adressée aux adhérents de l’association en mars dans sa version imprimée. Découvrez les thèmes des 10 premiers numéros.

Nouvelle collection qui vient compléter la gamme éditoriale de l’AdCF (études, guides), Les Notes de l’AdCF proposent aux décideurs intercommunaux un format court et didactique illustré de nombreuses données et cartes. Les Notes de l’AdCF ont vocation à décrypter les dynamiques territoriales sous divers angles : analyse socioéconomique des territoires, finances locales, commande publique, etc.

 

10 premiers numéros dédiés à une série sur les économies locales :

A la demande de l'AdCF, Olivier Portier Conseil réalise une série de 10 notes dédiées à l'analyse des tissus productifs à l'échelle des nouvelles intercommunalités (périmètres 2017).

N°1/ Entreprises : la dynamique des tissus d’établissements à l’échelle des intercommunalités

Découvrez le poids des différentes tailles d’établissement dans votre territoire et les évolutions du stock d’établissements entre 2008 et 2015. Recueillez des arguments pour arbitrer entre développement économique endogène et exogène de votre territoire. Retrouvez le numéro 1 (réservé aux adhérents de l'AdCF)

N°2/ La concentration de l’emploi dans les établissements à l’échelle des intercommunalités

Concentration dans des grands établissements ou fragmentation entre des petites unités productives : comment l’emploi est-il polarisé dans votre territoire ? Situez votre communauté dans une typologie des systèmes productifs « moyennisé », « concentré », « atomisé » ou « mixte ». Retrouvez le numéro 2 (réservé aux adhérents de l'AdCF)

N°3/ L’orientation économique des intercommunalités : entre profil exposé et profil abrité

Comment qualifier l’évolution des systèmes productifs intercommunaux depuis les années 1970 ? Analysez, cartes et données à l’appui, le degré d’exposition à la concurrence des emplois de votre communauté. Son profil a-t-il changé au cours du demi-siècle écoulé ?

N°4/ Concentration et exposition des tissus productifs : quelle influence sur la création d’emplois dans les intercommunalités ?

Disposer d’un profil productif particulier – productif concurrentiel ou présentiel, constitue-t-il un atout ou un handicap pour la création d’emplois ? Cette note offre des pistes pour anticiper les mutations économiques et adapter une gestion prévisionnelle des emplois et compétences.

N°5/ Dynamiques de création d’entreprises et de création d’emploi à l’échelle des intercommunalités

L’innovation est le moteur de la croissance de long terme, mais peut être déstabilisante les tissus productifs et l’emploi à court terme. Cette note offre des éléments pour qualifier les écosystèmes d’entreprise intercommunaux en termes de robustesse, d’agilité et de résilience.

N°6/ Où travaillent les actifs ? Déficit d’emploi comparé au nombre d’actifs dans les intercommunalités

Assurer un bon appariement entre offre et demande d’emploi dans un territoire est un exercice difficile : les géographies de l’emploi et des compétences ne concordent que rarement. Mesurez le déficit d’emplois dans votre communauté au regard du nombre d’actifs résidents.

N°7/ Quelle corrélation entre niveau de qualification des salariés et performance économique des territoires ?

La performance des entreprises semble de plus en plus liée au niveau de formation et de compétences de leurs salariés : quels liens peut-on identifier entre la performance économique des intercommunalités et le niveau de qualification de leur population active ?

N°8/ Les relations siège-établissement : un autre regard sur les relations économiques interterritoriales

Comment se situe votre intercommunalité au regard du degré d’autonomie de son tissu productif ? Est-il piloté de l’extérieur ? Quelles relations entre votre territoire et Paris ou les autres métropoles françaises. Éléments de réponses.

N°9/ Les transferts d’établissement entre intercommunalités, un phénomène tout à fait marginal

Attirer de nouvelles entreprises dans le territoire est encore souvent la priorité des développeurs économiques locaux. Cette stratégie est-elle toujours la bonne ? Cette note mesure la réalité des mouvements d’établissements entre les intercommunalités.

N°10/ « L’hyper-industrie » dans les territoires intercommunaux : pour une vision globale et renouvelée des dynamiques productives concurrentielles

Constatant la porosité croissante entre les secteurs de l’industrie et des services, l’économiste Pierre Veltz nous encourage à développer une acception plus large et renouvelée du monde industriel : « l’hyper-industrie ». Analyse à l’échelle intercommunale.

 

Un premier numéro consacré à l'analyse des tissus d'établissements à l'échelle des nouvelles intercommunalités

Le premier numéro de sa nouvelle collection "Les Notes de l'AdCF", réalisé avec le concours du cabinet OP Conseil, est consacré aux évolutions des tissus d’établissements intervenues à l’échelle des intercommunalités (dans leurs nouveaux périmètres de 2017). La notion d’entreprise étant devenue complexe à appréhender avec les découpages juridiques des groupes, l’AdCF a privilégié une analyse à travers les établissements répertoriés. Observant les dynamiques depuis la « grande récession » de 2008, la note met en évidence la forte « miniaturisation » des établissements, avec la prolifération des micro-établissements, qui constituent de loin le nombre d’entités prépondérant.

Dynamisées par les réformes facilitant l’auto-entrepreneuriat, les créations d’établissements ont été très soutenues depuis 2008 (+41,6%) mais cela masque la réduction de l’emploi dans les très grands établissements (plus de 5000 salariés) qui tendent à disparaître du paysage. Entre 2008 et 2015, toutes les intercommunalités ont vu leur « parc » d’établissements s’accroître mais dans des proportions très inégales. Les fortes croissances sont concentrées sur les régions littorales (façades atlantique et méditerranéenne, Ile-de-France, aire toulousaine, sillon lorrain, Alsace, métropole lyonnaise…).

La note nous apprend que nombre d’intercommunalités (39,9%) ne disposent d’aucun établissement de plus de 250 salariés.

Cette cartographie des établissements, en fonction de leur taille, met en exergue la difficulté des entreprises françaises à croître et à franchir des seuils.

Les cartes proposées dans la note font surgir une coupure nord-sud marquée ; la France septentrionale accueillant davantage de grands établissements que le Midi.

Partager
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger