Thématiques

Finances et fiscalité

L’AdCF alerte sur les risques de sous-investissement durable

Au lendemain de la présentation des résultats du baromètre AdCF-CDC, l’Assemblée des Communautés de France (AdCF) a tiré le signal d’alarme sur les conséquences très négatives de plusieurs années de chute de la commande publique. L’AdCF va continuer d’appeler à une relance massive en 2017 et sensibiliser les candidats aux élections nationales à la nécessité d’engager un plan de relance. Retrouvez le texte du communiqué.

Le président de l’Assemblée des Communautés de France (AdCF), Charles-Eric Lemaignen, et le Directeur du réseau et des territoires de la Caisse des dépôts, Marc Abadie, ont présenté à la presse, le 21 février, les résultats de leur baromètre de la commande publique sur l’année 2016. A partir d’une analyse exhaustive des marchés publics réalisée par la société Vecteur+ à leur demande, le baromètre met en exergue une nouvelle baisse de plus de 4 milliards d’euros de commande publique sur l’ensemble de l’année 2016, tous acteurs publics confondus (Etat, opérateurs, collectivités, hôpitaux, entreprises publiques locales, bailleurs sociaux...).

Si une reprise semblait s’enclencher au premier trimestre 2016, celle-ci ne s’est pas confirmée aux trimestres suivants. La commande publique a baissé à nouveau dans toutes les régions françaises ; les chutes étant les plus prononcées sur les marchés de travaux (de renouvellement ou neufs). Cette nouvelle baisse conduit à une réduction d’un quart de la commande publique par rapport à 2012, ce qui se traduit par un risque d’installation de la France dans un cycle prolongé de sous-investissement. 

A la lueur de ces résultats, le président de l’Assemblée des Communautés de France (AdCF) a appelé de ses voeux une véritable stratégie nationale de relance de la commande publique et de l’investissement. Cette stratégie doit s’appuyer notamment sur les nouveaux schémas régionaux de développement économique (SRDE-II) adoptés ou en cours d’adoption dans les régions. « Les intercommunalités et leurs communes membres ont un rôle essentiel à jouer dans cette stratégie de relance tant est décisif leur poids dans la commande publique »  a précisé Charles-Eric Lemaignen. L’AdCF considère qu’il est urgent de redonner aux élus locaux une visibilité budgétaire pluriannuelle pour leur permettre de s’engager dans des programmes d’investissement territoriaux.

Au moment où s’affinent les propositions des candidats aux prochaines élections présidentielles, l’AdCF rappelle le poids déterminant de la commande publique sur l’emploi et les économies locales. Elle attire l’ attention des candidats et de leurs équipes sur les risques qui résulteraient d’une nouvelle dégradation des finances locales. La Cour des Comptes a reconnu que les collectivités ont pris plus que leur part aux mesures d’économie mises en œuvre depuis 2014. La reconstitution progressive de leur épargne est aujourd’hui indispensable à tout projet de relance de l’investissement.

Partager
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger