Thématiques

Administration et ressources humaines

Evolution de l’emploi territorial : les centres de gestion présentent leur panorama

Montée en puissance du recrutement par la voie contractuelle, place majeure des communautés parmi les employeurs publics locaux, besoin de mutation du métier de secrétaire de mairie, tels sont les principaux enseignements du nouveau panorama de l’emploi territorial publié par la FNCDG et l’ADGCDG.

A l’occasion de leur rencontre nationale annuelle, la Fédération nationale des centres de gestion (FNCDG) et l’association des directeurs généraux des centres de gestion (ADGCDG) ont présenté leur panorama annuel de l’emploi territorial sur la base des données 2014, année des élections municipales et communautaires. Il en ressort que les communautés sont proportionnellement les principaux recruteurs dans la fonction publique territoriale. Quels sont les autres grands enseignements de ce panorama ?


1. L’impact des élections municipales et communautaires de 2014 sur les offres d’emploi

Sur les 58 719 offres d’emploi publiées par les centres de gestion en 2014, 52% émanaient des communes (34% concernait des communes de moins de 5000 habitants) et 18% des intercommunalités. Or, ces collectivités représentent respectivement 54% et 14% de l’emploi public territorial. Ces résultats font donc du « bloc local » le principal recruteur dans la FPT en 2014.

Répartition régionale des offres d’emplois publiées par les CDG en 2014



Comme le souligne le panorama, le nombre d’offres publiées par le bloc local est inférieur à celui observé en 2013 probablement du fait des élections municipales et communautaires.


2.    40% de recrutements par voie contractuelle

Le phénomène de recrutement d’agents contractuels prend de l’ampleur en progressant de plus de 2 points par rapport à 2013. 40% des recrutements concernent des agents contractuels, alors qu’ils ne représentent que 20 % des effectifs. Ces résultats doivent être ajoutés aux 15% de recrutements directs pour les catégories C.

Il convient de nuancer ces propos en soulignant les fortes disparités qui existent d’une région à l’autre : en Île-de-France, 61% des nominations concernent des contractuels, 48% en région Grand Est , 36 % en Auvergne-Rhône-Alpes, 28 % en Nouvelle Aquitaine ou encore 20% en Bretagne.

Cependant, lorsqu’on observe les régions qui recrutent le plus d’agents de catégorie C par le biais d’un recrutement direct, on retrouve les régions qui recrutent le moins par voie contractuelle.

Il est donc possible d’en conclure que les employeurs territoriaux recherchent tous une plus grande souplesse par rapport au mode de recrutement statutaire traditionnel en ayant recours soit au recrutement direct, soit en allant encore plus loin, avec le recrutement contractuel.


3.    Profil type d’une offre d’emploi dans la FPT

Une offre à caractère permanent …
13% des offres seulement portent sur des offres temporaires pour un remplacement ou un surcroît d’activité par exemple. Les recrutements s’inscrivent donc dans une perspective de long terme.

… pour un agent de catégorie C …
50% des offres concernent des agents de catégorie C (29% pour la catégorie B). Cette prédominance explique que le principal mode de recrutement des agents titulaires demeure le recrutement direct d’agents de catégorie C.

… dans la filière technique …
Comme en 2013, 4 offres d’emploi sur 5 concernent trois principales filières : technique (34%), administrative (32%) et médico-sociale (15%).

… à temps complet …
Même si le recrutement d’agents à temps complet reste très largement majoritaire (77% des offres), les auteurs du panorama soulignent une légère augmentation des offres pour un emploi à temps non complet par rapport à 2013.


4.    Secrétaires de mairie, un profil de plus en plus rare

Disponibilité, polyvalence, connaissance fine du territoire, capacité d’adaptation … : les qualités d’un(e) secrétaire de mairie traditionnel(le) sont nombreuses. A celles-ci s’ajoutent maintenant la maîtrise des outils informatiques, la capacité à travailler avec la communauté... Ce niveau d’exigence rend difficile le recrutement de ces agents.

La recomposition du bloc local en cours devrait ouvrir la voie à une véritable mutation de ce métier dans les prochaines années avec la création de pôles de proximité dans les communautés et les mutualisations des services qui devraient reprendre après les fusions.




Pour accéder au panorama de l’emploi public 2016 :
https://www.cigversailles.fr/content/panorama-de-lemploi-5e-%C3%A9dition?destination=node/1473

Pour accéder à l’analyse de l’AdCF des bilans sociaux pour 2014 :
http://www.adcf.org/contenu-article?num_article=3283&num_thematique=8

Partager
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger