Thématiques

Aménagement du territoire

Intercommunalités consacre son dossier de janvier aux risques majeurs

Les récentes inondations en Bretagne comme le cyclone subi par l’île de la Réunion il y a quelques semaines, illustrent une fois encore la vulnérabilité de nos territoires face aux risques majeurs. En ce mois de janvier, Intercommunalités fait le point sur leur capacité à affronter ces risques et sur les stratégies et dispositifs déployés par les collectivités. Ce dossier revêt une actualité particulière avec la dévolution de la compétence gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations aux intercommunalités par la loi MAPTAM. Par ailleurs, un mini-dossier de quatre pages est consacré aux intercommunalités littorales et met en exergue les spécificités et enjeux avec lesquels elles doivent composer, entre souci de préservation de leur environnement et développement raisonné du territoire.

Si l’Etat occupait traditionnellement le premier rôle dans la gestion des crises liées aux risques majeurs (naturels : inondations, tempêtes, avalanches… et industriels), un déplacement de la responsabilité vers les collectivités est aujourd’hui progressivement opéré. Comment assurer une gestion transversale des risques au cœur des territoires ? Quels dispositifs composent la « boite à outils » des collectivités françaises en matière de prévention et gestion des crises ? Comment sont-elles mobilisées sur le terrain ? Intercommunalités répond à ces questions en s’appuyant sur des témoignages de chercheurs, mais également d’associations et d’institutions spécialisées telles que l’Institut des Risques Majeurs de Grenoble, le CEPRI, l’association française des EPTB, Amaris, la mission des sociétés d’assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels… Des retours d’expériences locales et la présentation de dispositifs spécifiques mis en place dans des communautés (Aix-en-Provence, Dunkerque, Orléans, l’île d’Oléron, Estuaire de la Dives, Caux vallée de Seine) illustrent l’analyse proposée.

En janvier, Intercommunalités s’intéresse également à la spécificité des intercommunalités littorales, qui doivent composer à la fois avec des enjeux spécifiques de préservation de l’environnement, de très fortes pressions foncières et un impératif de développement équilibré du territoire, dans sa zone littorale comme dans son arrière-pays. Les intercommunalités de Toulon, Fécamp ou Saint Brieuc apparaissent comme autant d’exemples intéressants de communautés qui tentent de faire du lien terre-mer un véritable atout.
Retrouvez également dans ce focus les tribunes de Thierry Guineberteau, chercheur, du Conservatoire du littoral et de l’association nationale des élus du littoral.

Contact AdCF : a.pretre@adcf.asso.fr

Retrouvez ce numéro d’Intercommunalités (réservé aux adhérents de l’AdCF pendant 30 jours) ainsi que plus de 60 numéros en accès libre sur ce site : http://www.adcf.org/5-339-Intercommunalites-le-mensuel.php

Partager
En savoir plus
Documents à télécharger Documents à
télécharger