Thématiques

Développement économique

Les entreprises du secteur compétitif dans les territoires. Les déterminants de la croissance.

Alors qu’étaient présentés jeudi 12 septembre à l’Elysée 34 plans pour « La Nouvelle France industrielle », l’Assemblée des Communautés de France (AdCF) met en ligne son étude sur les déterminants territoriaux de la croissance des entreprises du secteur compétitif. Adressée aux adhérents de l'AdCF au cours de l'été 2013 (version publiée), elle vise à éclairer les stratégies économiques des intercommunalités.

Parue fin juin 2013, la nouvelle étude de l’AdCF et de l’Institut CDC pour la recherche sur "Les entreprises du secteur compétitif dans les territoires. Les déterminants de la croissance" a été présentée le 3 juillet 2013 à la Caisse des Dépôts en présence de représentants des cabinets du ministre du redressement productif et du gouverneur de la Banque de France. 
 
Au moment où le retour de la compétitivité devient l’une des priorités nationales, il est apparu utile de mieux connaître les contours du tissu productif national, ses évolutions au cours des dernières années et son implantation fine dans les territoires. Approfondir cette question vise à mieux identifier les facteurs de succès, les atouts, mais également les freins à la croissance locale, et donc de mieux définir des actions d’appui aux acteurs territoriaux pour le développement économique.

A la demande de l’AdCF et de la Caisse des Dépôts, Nadine Levratto et Denis Carré, chercheurs au sein du laboratoire Economix du CNRS (Université Paris Ouest Nanterre La Défense), ont ainsi réalisé une recherche inédite sur le parc des entreprises françaises du « secteur compétitif », situées à la fois dans l’industrie mais aussi, et de plus en plus, dans les services aux entreprises. Outre l’analyse du déploiement territorial de ce tissu d’entreprises, de sa dynamique de croissance et de son degré de concentration au sein des groupes, les deux chercheurs proposent surtout une nouvelle grille d’analyse des économies locales, en distinguant « l’effet sectoriel », produit de la spécialisation des territoires (portefeuille d’activités), de « l’ effet local », traduisant une dynamique propre au territoire.

Renouvellement de l’entrepreneuriat, mobilisation de l’épargne, aptitudes à l’innovation, intensité des coopérations interentreprises, qualité des interfaces entreprises/universités, efficacité des services supports des collectivités locales et plus globalement bonne gouvernance territoriale sont autant de facteurs clés de cet effet local, multiples et pouvant se combiner différemment d’un espace à l’autre. Ils constituent néanmoins ces « déterminants locaux de la croissance » sur lesquels il sera capital d’agir dans les prochaines années.
 

Une analyse portant sur plus de 100 000 établissements pérennes à l’échelle des zones d’emploi sur la décennie 2000 : 2,5 millions d’emplois du secteur compétitif.

 
 
Cette étude porte sur l’analyse de la dynamique de croissance de 60 140 établissements de l’industrie manufacturière et des industries agro-alimentaires, 46 121 établissements du secteur des services aux entreprises et 2 671 du secteur de l’informatique. Constitué par l’équipe de recherche d’Economix du CNRS à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense, cet échantillon inédit donne à voir la trajectoire des entreprises et établissements dans le cadre géographique de la zone d’emploi. Constituée de plus de 108 000 établissements retenus dans cet échantillon, la sphère compétitive est donc au centre de l’analyse. Ont été exclus de l’échantillon les secteurs d’activité dépendant de l’économie domestique (demande locale), de la finance, des transports et de la construction en raison de leur répartition relativement homogène sur l’ensemble du territoire. Le panel d’établissements ainsi constitué représente 46 % de l’emploi compétitif total en 2009.
 
 
Contact AdCF : o.crepin@adcf.asso.fr & n.portier@adcf.asso.fr 

Partager
En savoir plus