• Aménagement du territoire
  • Culture
  • Développement économique
  • Environnement
  • Finances et fiscalité
  • Habitat et logement
  • Institutions et pouvoirs locaux
  • Administration et ressources humaines
  • Transports et mobilités
  • Urbanisme
  • Numérique et communication
"C'est la France de 2020 ou 2030 qu'il nous reviendra de dessiner"
20/01/2011
A l'issue de la réunion du conseil d'administration et du conseil d'orientation de l'AdCF du jeudi 20 janvier 2011, Daniel Delaveau a présenté ses vœux aux partenaires de l'association en présence de Philippe Richert, Ministre chargé des collectivités territoriales. Devant près de 200 personnes, Daniel Delaveau est revenu succinctement sur l'année écoulée et la densité des chantiers législatifs sur lesquels l'AdCF s'est mobilisée.




« Des longs débats sur la réforme des collectivités à la « revoyure » de la réforme fiscale, des lois Grenelle à l'urbanisme commercial… les dossiers législatifs ont mis nos moteurs en surchauffe »
a souligné le Président de l'AdCF avant de revenir plus longuement sur l'année qui s'ouvre et les enjeux de mise en œuvre des réformes.

« 2011 sera pour l'AdCF une année de vérité et, je l'espère, une très grande année pour l'intercommunalité. Ce sera le lancement d'une nouvelle étape de sa construction qui va nous projeter vers autre chose» a précisé Daniel Delaveau. «C'est la France de 2020 ou 2030 qu'il nous reviendra de dessiner. Je souhaite que nous puissions être au rendez-vous et nous montrer audacieux, volontaristes pour aller vers des intercommunalités fortes, cohérentes, capables de peser sur des réalités de plus en plus complexes. Le moment est venu de dire que l'intercommunalité d'aubaine, c'est fini ! ».

Daniel Delaveau a rappelé qu'il avait écrit à l'ensemble des adhérents de l'association pour qu'ils se mobilisent activement pour prendre place dans les commissions départementales (CDCI), en liaison avec les associations départementales de maires.
« Je suis persuadé que, dans la majorité des cas, des listes communes pourront être proposées, et que des équilibres seront trouvés localement pour représenter équitablement territoires ruraux, urbains et périurbains», a-t-il déclaré, «Nous entendons nous concerter avec l'Association des Maires de France pour veiller à ces équilibres.»

Le président de l'AdCF a également répondu positivement aux propositions de coopération récemment formulées par Michel Destot, président de l'Association des Maires des Grandes Villes de France, pour parler d'une seule voix sur les questions urbaines. Daniel Delaveau a précisé qu'il s'agissait de coopérations et non de fusion compte tenu de la vocation propre de l'AdCF, centrée sur son rôle de promotion de l'intercommunalité sur l'ensemble du territoire national et sa vocation à fédérer aussi bien les territoires ruraux, qu'urbains et périurbains.

Daniel Delaveau s'est félicité du rôle important qui sera donné à l'intercommunalité dans les politiques de péréquation et de solidarité, souhaitant que l'AdCF s'investisse pleinement dans les débats de 2011. « Nous devons être à la hauteur de cet enjeu de solidarité nationale sur lequel se joue l'avenir de la décentralisation.
Nous ne pourrons pas aller plus loin dans le renforcement de l'autonomie locale si nous ne garantissons pas davantage d'équivalence de ressources à des collectivités aux charges comparables. Nous le savons, le sujet est complexe et il faudra faire primer la hauteur de vues sur les corporatismes ou les égoïsmes»
.

Il a également averti que l'un des chevaux de bataille de l'association en 2011 sera de faire progresser l'urbanisme intercommunal par un effort de persuasion et la recherche d'incitations législatives nouvelles. Daniel Delaveau a enfin annoncé la tenue à Rennes, les 13 et 14 octobre prochains, de la 22ème convention nationale de l'AdCF.

Dans son intervention, le Ministre Philippe Richert a souligné à son tour les enjeux de l'année 2011 pour les communautés et rendu hommage à l'AdCF pour son rôle reconnu de proposition tout au long des débats parlementaires. Le ministre a fait état de ses convictions profondes en faveur de l'intercommunalité, tout en revenant sur l'enjeu des schémas que les préfets auront la charge d'élaborer en liaison avec les CDCI et en invitant les élus de l'AdCF à se mobiliser.



Partager
Date de:
à:
Mots clés:
Type de document:
Nombre de résultats: 0